[avis de lecture] Le labyrinthe de Pan – Guillermo Del Toro et Cornelia Funke

Tu ne devrais pas venir ici.
Tu pourrais te perdre.
C’est déjà arrivé.
Je vais te raconter l’histoire…
IL ÉTAIT UNE FOIS…
Dans les contes, il y a des hommes et des loups, il y a des bêtes et des fées, il y a des enfants et des forêts.
Comme toutes les jeunes filles qui ont la tête pleine d’histoires, Ofelia sait tout ça. Alors quand elle rencontre son beau-père, elle voit tout de suite le capitán Vidal pour ce qu’il est, dans son uniforme immaculé et ses gants de cuir : un loup.
Mais rien ne peut la préparer à affronter la réalité hostile de la maison du capitán, au cœur d’une inquiétante forêt qui cache bien des secrets, dont un labyrinthe protégé par son terrifiant gardien. Là où la monstruosité et l’humanité se rencontrent, là où les mythes deviennent réalité.

• • • • •

sortie le 14 novembre 2019
Editions MIchel Lafon
Lu en partenariat avec la maison d’édition

• • • • •

Quand Camille, des éditions Michel Lafon, a proposé ce titre en service de presse, je n’ai pas hésité une seconde : en effet, le film qui a inspiré le livre est un film que j’adore et que j’ai déjà regardé une bonne quinzaine de fois. J’avais donc très envie de découvrir ce livre ! 

L’histoire se passe en Espagne, en pleine guerre civile… Et donc vous vous en doutez, le contente n’est donc pas des meilleurs pour Ofélia, une petite fille rêveuse qui se voit se faire imposer un beau- père peu commode, et le mot est faible. C’est une des personnes les plus détestables qui soit.

Je trouve que ce livre est sorti à la bonne époque, l’automne, car il lui est bien similaire : plongé dans la pénombre, une atmosphère peu agréable, mais teintée de magnifiques couleurs et d’un rayon de soleil qui se fraie un passage dans la grisaille sous des traits de la petite Ofélia. C’est juste une lecture parfaite pour la saison.
Le livre est présenté sous forme d’une alternance entre le récit des aventures de la fillette, et de courtes histoires présentées comme des contes en fables qui viennent ponctuer l’histoire en faisant une analogie avec l’histoire personnelle d’Ofélia. J’ai trouvé ça à la fois très agréable et une manière originale et plaisante de rythmer le récit. Cela donne chaque fois un autre souffle à l’histoire.

Ce livre, présenté à la base comme un conte, n’a pourtant rien de merveilleux et féerique : il est sombre, terrible pour Ofélia qui devra affronter de terribles épreuves et faire face à des douleurs et déconvenues qui ne devraient pas être celles d’une enfant de cet âge, même dans un tel climat politique et social.
Et pourtant, malgré toute l’horreur qui se dégage de l’histoire et des circonstances, il y a une telle poésie dans ce livre, je trouve cela tellement contrastant. C’est peut être aussi ce qui rend ce livre  tellement agréable à lire et découvrir, et la petite tellement attachante et émouvante.

Que vous ayez déjà vu le film ou pas, je ne peux que vous recommander ce livre qui est, vous l’aurez compris, un gros coup de cœur pour moi ! je ne regrette vraiment pas la découverte.
Malgré le contexte historiquement lourd (on a vu plus joyeuse que la guerre, n’est-ce pas…), cette histoire flirte avec le fantastique avec l’apparition du faune, d’un homme- pâle aux mains griffues, ou d’une sorcière.
Un récit intense à se mêle l’horreur de l’époque et du lieu, à une merveilleuse histoire pleine d’espoir et de magie.

• • • • •

La bande annonce du film : 

 

Auteur : Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

Une réflexion sur « [avis de lecture] Le labyrinthe de Pan – Guillermo Del Toro et Cornelia Funke »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s