[avis de lecture] Simone de Beauvoir : Une jeune fille qui dérange – Sophie Carquain et Olivier Grojnowski

L’enfance et l’éducation d’une jeune fille qui va devenir une des plus brillantes intellectuelles du 20ème siècle et une des féministes les plus engagées.
Un récit qui s’attache à montrer le parcours d’une toute jeune femme dont la passion pour les lettres et la connaissance est née dès l’enfance, dans un milieu et à une époque où il n’était pas si facile d’être une femme libre. 

• • • • •

Sortie : 12 Octobre 2016
Editions Marabout (Marabulles)
128 pages

• • • • •

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge Lire en thème que j’organise sur Facebook sur le groupe que j’anime avec Isa et Mélissa.
Le thème du mois d’Août était « Les livres avec un prénom dans le titre ».
(oui, je vous entends d’ici, j’ai « un peu » de retard dans mes chroniques… mais mieux vaut tard que jamais, non ? )

Mais pour tout vous dire, je suis au final un peu déçue par cette lecture, et j’ai vraiment eu du mal à écrire cet avis, au point que j’ai hésité à le faire… Je vous livre au final un avis en demi-teinte…

C’est peut-être de ma faute, car je m’attendais à tout autre chose comme contenu, en fait…

On y suit l’enfance, l’adolescence et le début de la vie d’adulte de Mme de Beauvoir.

Personnellement, je regrette un peu que ce livre « BD biographique ne soit pas plus axé sur les faits marquants pour lesquelles cette femme est connue.
Certes, connaître le passé de Mme de Beauvoir est intéressant, cela permet de mieux voir son évolution, ce qui l’a ramené à être celle qu’elle a été… mais j’aurais aimé autre chose.

Je n’ ai pas été très réceptive non plus au graphisme des illustrations. Qu’elles soient en noir & blanc ne me dérange pas outre mesure, mais je les ai trouvés un peu trop abruptes, trop simples, trop « grossières » à mon goût. J’aime les dessins plus doux, plus détaillés, plus fins. C’est une question de goûts personnels.

On la voit devenir ce qui la caractérise, de la gamine un peu (comme dans beaucoup) turbulente et effronté qui n’a pas envie de rentrer dans le moule et la « bienséance « imposée dans la haute société de l’époque, à la jeune fille/jeune femme engagée que l’on connaît.

On voit les relations compliquées qu’elle peut avoir avec sa mère qui ne la comprend pas forcément, ses difficultés à comprendre le monde qui l’entoure, à trouver sa place dans une société encore très sexiste – fatalement – où la femme est juste bonne à faire le ménage et s’occuper des enfants… Ce monde-là, clairement, elle n’en veut pas, et elle a bien l’intention de n’en faire qu’à sa tête et suivre ses envies. Elle est avide de connaissances et de liberté, et fatalement, dans la société d’époque, ça fait tache…

Malgré tout, j’en reviens à ce qui me désole, ou me manque un peu dans le récit : on n’y approfondit pas assez ses idées, ses idéaux, ses combats. On en évoque certains, comme ses idées sur l’avortement, sur la religion, 

Néanmoins, je ne regrette pas cette lecture, qui peut être une bonne façon de faire connaissance avec cette grande dame… Cela peut être un premier pas dans son « univers », mieux comprendre le contexte familial et la société de l’époque, qui l’ont vue évoluer et lui donner cette rage de s’imposer…

Cette BD est intéressante, oui, mais il manque le petit quelque chose pour me faire l’apprécier à sa juste valeur…

 

Auteur : Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s