Une liseuse électronique ? pourquoi craquer

Hello tout le monde,

On se retrouve aujourd’hui pour parler liseuse…

Sur différents groupes où je suis, que ce soit sur facebook, discord ou autre, la question de la liseuse revient souvent…

Il y a vraiment 3 catégories de personnes face à la liseuse :

  • Ceux qui y sont complètement réfractaires, estimant que la liseuse, c’est le mal, que ça tue l’industrie du livre, et que rien ne vaut un livre papier.
  • Ceux qui se disent que oui, ça peut être pratique, mais qui soit en ont une utilisation ponctuelle ou n’ont pas encore sauté le pas
  • Et ceux qui en ont fait un indispensable, pour plein de raisons différentes… (soit en complément des livres papier, soit en remplacement total).

Pour ma part, vous l’aurez compris, la liseuse est devenu quelque chose qui m’accompagne au quotidien. Je ne l’ai pas prise en remplacement de mes livres papier, mais en complément. Je ne me vois pas abandonner les livres papier pour autant.

J’ai une liseuse depuis une dizaine d’années maintenant, j’en suis à ma 3ème (et 4ème, je vous en parle plus loin), et pour rien au monde je en voudrais m’en séparer.

Au départ, je suis passée à la liseuse pour une question de facilité. Je me suis retrouvée plusieurs fois à terminer un livre en cours de route, en dehors de chez moi, et de ne plus avoir de quoi assouvir ma soif de lecture… et que se balader avec 4-5 livres sur soi, très vite, ça pèse lourd. (eh oui, je suis le genre de personne qui ne sait pas choisir sa prochaine lecture à l’avance, et qui donc, aime avoir le choix).
Puis au fil du temps, d’autres avantages se sont imposés à moi… je vous en parle tout de suite…

Quelques avantages « généraux »

Ce sont ceux qui viennent le plus souvent à l’esprit…

Avoir sa bibliothèque à portée de main

Fini de se balader avec 2kg voire plus de livres dans son sac à main ! La liseuse permet d’avoir énormément de livres avec soi et donc, d’avoir toujours de quoi lire sous la main.
Que ce soit quand on arrive à la fin d’un livre, ou si on en arrête un en plein milieu de sa lecture car on n’accroche pas, c’est toujours plaisant d’avoir rapidement et facilement une nouvelle lecture à se mettre dans les mains.
Fini la sensation d’être  chargée comme un mulet : c’est mon dos et mes cervicales qui sont contents ! Même s’ils me font toujours la tête, je dois avouer que le poids de mon sac à main s’est considérablement allégé.
Pour vous donner une idée, j’ai environ 250 ebooks sur ma liseuse, et je n’utilise pas 1/10ème de sa capacité de stockage… (mais bon, j’ai déjà du mal à choisir mes lectures comme ça, je ne vais pas la remplir d’avantage, sinon je mettrais trop de temps à choisir).

Alléger sa bibliothèque aussi

Bien qu’il y ait pas mal d’alternatives (emprunts, échanges,…), la liseuse m’a permis de ne plus surcharger ma bibliothèque…
Pour vous donner une idée, j’ai une pièce dédiée à la maison où il y a 10 bibliothèques (meubles), et les 10 sont complètement remplis, au point qu’il y a des livres sur la cheminée, par terre dans des caisses, au grenier, en bas dans le salon en attendant de savoir où les remonter, dans mon bureau.. PARTOUT.

Et pourtant, le fait d’avoir une liseuse me permet de ne plus acheter de livres à tout va, qui finiront immanquablement aussi sur ces étagères surchargées.

Quand on a un emploi temps plein et des WE bien chargés, il n’est pas évident de se rendre à la bibliothèque (les horaires ne sont pas toujours compatibles avec une activité professionnelle et les transports), et les échanges (qu’ils soient de gré à gré ou via les boites à livres) sont un peu mis à mal par les temps qui courent, covid oblige malheureusement.

Il y a des livres que je me prends en ebook et que je n’aurais certainement pas pris au format papier, et vers lesquels je ne me serais probablement pas dirigée en bibliothèque (puisque personnellement, je réservais mes livres à l’avance et ne me laissais donc pas tenter par des livres que je ne connaissais pas du tout).

Depuis, en général, je ne prends (à coup sûr) en version papier que les livres que je sais que je suis susceptible de relire, ou ceux qui s’inscrivent dans l’une de mes collections, comme les Stephen King, Harlan Coben, livres de psycho ou criminologie, True crimes/cases etc…

Je dirais que mes achats papier sont passés d’hyper compulsifs, à plus raisonnés et réfléchis… et ça, tant mon banquier que mes bibliothèques me disent merci.

De même, pour les gros lecteurs et qui ont opté pour la Kindle, il y a un abonnement Amazon qui revient, sauf erreur, à une 10aine d’euros par mois et qui vous permet d’emprunter des ebooks, à la manière d’une bibliothèque publique… Donc si vous avez envie de partir encore plus à la découverte, sans mettre 4-5€ par ebooks, cette alternative pourrait vous intéresser…

Bénéficier de prix intéressants

Bon, je vous l’avoue, ce n’est pas le cas pour tous les livres, car certains auteurs ou certaines maisons d’édition exagèrent vraiment, en mettant l’ebook au même prix, voire plus cher, que la version papier, mais sinon il faut reconnaître que souvent, l’ebook propose un prix plus attractif que la version papier.

De plus, certains maisons d’édition, dont Bragelonne, par exemple, font régulièrement des opérations hyper intéressantes, permettant d’avoir des ebooks à 1€ pièce, ou parfois, des ebooks offerts pendant une durée limitée. Et ça, c’est quand même top !

Car c’est généralement pendant ce genre de périodes promotionnelles que je me fais plaisir, que je complète certains titres qu’il manquait à ma collection, ou que je ne me laisse tenter par des livres que je n’aurais pas nécessairement acquis au prix plein.

Accéder à des livres gratuits

Oui oui, vous pouvez avoir accès à des centaines d’ebooks gratuitement… et légalement surtout.

Tous les livres qui sont tombés dans le domaine public, donc les grands classiques de la littératures, sont accessibles gratuitement en ebook…
Alors oui, tout le monde n’a pas forcément envie de se lancer dans l’intégrale de la littérature classique, mais il y a de très chouettes ouvrages à lire…

Ça peut être intéressants aussi pour les jeunes encore aux études qui doivent lire ces romans classiques… ils seront à leur disposition rapidement et gratuitement, que demande le peuple…

Rapidité d’accès à l’achat de nouveaux livres

Quand vous commandez un livre numérique, vous l’avez directement sur votre liseuse, à disposition… fini d’attendre impatiemment le livreur qui devait passer déjà hier et n’est pas passé pour vous plonger dans la lecture de ce livre que vous attendez impatiemment.

Alors oui, certains diront qu’aller directement chercher le livre en librairie, c’est possible aussi, mais quand comme moi, vous habitez un bled paumé où vous devez prendre un train et un bus pour espérer trouver une librairie… ce n’est ni pratique en terme de temps, de budget (vu le coût des transports) et de facilité.. et pour peu qu’on manque de bol, la librairie n’aura pas le titre voulu en stock et devra le commander..

Choix de lecture élargi

J’ai pu constater, depuis l’achet de ma Kindle, que l’on trouvait régulièrement des livres « gratuits » sur Amazon (des promos ponctuelles d’auteurs, par exemple), ; mais aussi que beaucoup d’auteurs auto-édités ne proposaient finalement leurs ouvrages qu’en numérique

Et c’est là que je trouve avantageux la liseuse, car sans cela, on passe à côté de certains talents ignorés des versions papier, et je trouve ça tellement dommage.

Avantages liés à la lecture en tant que telle

Bénéficier d’un grand confort de lecture

Personnellement, le moment où je lis le plus, c’est généralement le soir, au lit. Et dans ces cas-là, j’enlève mes lunettes. L’avantage de la liseuse : je peux adapter tant la police d’écriture que la taille d’écriture pour me rendre la lecture des plus confortables. Ça me permet de ne pas m’abîmer la vue sur des caractères trop petits ou une écriture indigeste, et c’est tellement agréable.

Légèreté de la liseuse

Une liseuse ne pèse rien, moins qu’un livre de poche, …
Et quand comme moi, on souffre de douleurs chroniques, le fait d’avoir une liseuse signifie donc moins de douleur dans les mains et les bras, surtout comparé aux grands formats,…
Cela me permet aussi une position de lecture bien plus confortable, voire même de poser la liseuse sur une table ou un coussin pour lire… et ça, c’est pratique.

Facilité et rapidité d’accès à la lecture en cours

On peut la dégainer facilement, en toutes circonstances, et lire de manière bien plus aisée que sur un livre… c’est le cas sur un quai de gare, debout dans un train, dans une file en attendant de passer à la caisse ou dans la salle d’attente de médecin, tout est prétexte à lire et c’est facilité, je trouve, par la liseuse. (vous avez déjà essayé de tourner les pages d’un livre papier, debout dans un train bondé, sans vous retrouver dans un certain embarras ? personnellement, je galérais )

Ne plus déranger le conjoint

Le rétroaclairage est d’un pratique : Il permet donc lire dans le noir sans soucis, est adaptable, et donc il n’est plus besoin de laisser une lampe allumée toute la nuit pour assouvir notre envie de lecture en plein milieu de la nuit. Cela fatigue aussi beaucoup moins les  yeux je trouve, car on peut adapter la luminosité comme bon nous semble

De plus, la technologie E-Link rend la lecture hyper confortable, autant qu’un livre papier, voire même plus cumulés les avantages cités ci-dessus. On a l’impression de lire une feuille de papier, facilité de lecture optimale, pas de reflets sur l’écran.

La fin du calvaire du marque page perdu

Fini de perdre sa page parce que votre marque-page est tombé de votre livre, ou que vous vous êtes endormi sur votre lecture et que le livre s’est refermé tout seul.. La liseuse garde en mémoire l’endroit où vous êtes arrivé… et ça, ça change quand même bien la vie… (oui oui, ça sent le vécu.. le nombre de fois où j’ai pu râler parce que dans mon sac, mon livre s’était ouvert, le marque page était tombé, et bam…)
Chuuut, non, ne parlez pas des pages écornées, svp… pauvres petits livres maltraités J

Notes et surlignements

Si vous êtes comme moi et adorez prendre des notes et surligner des passages qui vous ont particulièrement plu, la liseuse est plus que jamais l’outil indispensable à vos lectures… surtout si vous ne supportez pas d’écrire ou surligner dans un livre papier.

En tant que chroniqueuse littéraire, j’ai toujours eu tendance à vouloir étayer mes chroniques de passages parlants, touchants, etc.. et j’avoue que c’était un peu galère pour moi quand je voulais retrouver les passages concernés dans un livre papier… (le post-it qui se décolle, le papier qui marquait la page qui est tombé, … car oui, pas question de corner les pages, en ce qui me concerne).

Avec la liseuse, dès que je veux mémoriser un passage, je le surligne numériquement, je peux y ajouter une note comme je le veux, idem si une réflexion sur le livre me vient en cours de lecture, je l’ajoute en note, et en fin de lecture je transfère tout sur mon ordinateur pour les avoir à dispositions pour m’aider à rédiger ma chronique.

Attention que toutes les liseuses ne permettent pas de transférer les notes sur un ordinateur. J’avais reçu la KOBO Libra et bien qu’elle procure un confort de lecture vraiment génial, je ne m’en sers plus et suis revenue à ma Kindle Paperwhite  parce que le Libra ne me permettait pas d’exporter mes notes.

On peut voir ses statistiques de lecture

Ok, tout le monde n’est pas dans ce cas là, mais personnellement, j’adore les statistiques, et du coup, j’aime connaître mes statistiques de lecture.
Savoir le temps passé à lire sur un livre, à combien de pourcentages du livre je suis (et je suis du genre à me dire « oh, je suis à 27% de ma lecture, … on va se coucher, comme ça, je peux lire jusqu’à atteindre les 30% du livre). Personnellement, je suis bonne cliente pour ce genre de choses bien pratiques.

Autres petits avantages (qui peuvent différer en fonction des liseuses):

Une liseuse a un dictionnaire et un traducteur intégré !

Finies les recherches laborieuses dans le gros dictionnaire à la recherche d’un mot inconnu ! (et si comme moi, vous n’avez plus de dico papier à la maison non plus, devoir systématiquement dégainer le téléphone pour chercher une définition, pas le top)

« tester » un livre avant de l’acheter

Si un livre vous tente et que vous vous hésitez encore, il est parfois, voire souvent, possible de télécharger un extrait avant d’acheter le livre. Un peu à la manière des démos sur les jeux vidéos, …
Ce qui permet de voir si on accroche à l’écriture de l’auteur, par exemple…

Faciliter la lecture dans une langue étrangère.

Je trouve que la liseuse est pratique pour ça, car avec le principe du dictionnaire, toujours, il est possible d’avoir la traduction instantanée d’un mot. Vous gagnez un temps considérable en pouvant trouver la définition du mot ainsi que sa traduction!

Cela peut parfois être rébarbatif de buter constamment sur les mots, surtout si on n’a pas l’habitude de lire en VO et qu’on n’a pas encore beaucoup de vocabulaire…  Donc si on peut se faciliter la vie…

Personnellement, c’est cette possibilité qui m’encourage à tenter la lecture en VO, même si pour l’instant, je ne m’en sens pas encore capable.. Je voudrais trouver un petit livre pas trop compliqué, histoire de me faire la main, ou lire un livre que je connais déjà en français, pourquoi pas…

Une plus grande accessibilité pour les Services Presse

Un autre avantage, mais qui s’adresse peut être plus aux blogueurs et chroniqueurs, du coup, c’est que de plus en plus de maisons d’édition passent par les ebooks pour les partenariats. Cela fait moins de frais pour eux, puisque pas de livre papier prévus spécifiquement pour les envois presse, et surtout, des frais de port inexistants.. car pour habiter en Belgique, je peux vous dire que parfois, quand je voyais le prix d’affranchissement de certains livres, je me disais ouch, ça fait mal, et je me sentais d’autant plus reconnaissante d’avoir pu le recevoir.

Pour les grandes maisons d’édition, ayant un gros budget communication, c’est peut-être une goutte d’eau, mais pour de petites maisons d’éditions, qui gagnent pourtant à se faire connaître, cela change complétement la donne.

Il y a aussi quelques petits inconvénients, même si je les trouve minimes par rapport aux avantages :

La durée de la batterie

C’est l’un des arguments que je vois revenir le plus souvent dans ceux qui sont contre la liseuse : au moins, leur livre ne tombe jamais en panne de batterie…

Oui, c’est vrai..

Mais honnêtement, je charge ma liseuse sur mon ordi, environ 1h par semaine voire par 15 jours,  le week end pendant que j’écris mes chroniques, et je n’ai jamais eu de panne de batterie.

Donc je pense que c’est vraiment une habitude et un rythme à trouver pour le chargement de votre liseuse, mais une fois qu’on a pris le pli de le faire régulièrement sans attente la toute fin, il n’y a pas de problème.

Surtout que maintenant, on a des prises usb un peu partout (qu’on bosse sur ordi, dans les trains voire les bus, dans les gare, dans les cafés parfois, la possibilité d’avoir une batterie de secours pour recharger GSM ou liseuse aussi… dans ces cas là, il suffit d’avoir son câble usb sur soi, et c’est bon.. et ça se recharge super vite malgré tout).

Certains ebooks hors de prix

Je l’ai déjà évoqué plus haut, mais si la plupart des ebooks coûtent bien moins cher qu’un livre de poche, certaines maisons d’éditions continuent de proposer des ebooks à 9.99€ voire plus… ce que je ne comprends pas, je vous l’avoue.

Dans ces cas là, je note le titre, et j’essaie de trouver le livre en seconde main papier sur vinted ou autre. Car je ne peux me résoudre à mettre ce prix-là dans un ebook, surtout quand on a une version poche papier qui vient de sortir pour bien moins cher que l’ebook…

L’impossibilité de prêt aux copines

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, quand j’ai adoré un livre, j’en parle à tout le monde. Et bien souvent on me dit « tu ne peux pas me le prêter ? »… Alors j’avoue que personnellement, j’ai toujours détesté prêter mes livres, car j’ai toujours la crainte qu’on me les abîme ou qu’on ne me les rendent carrément pas (c’est du vécu, et je l’ai toujours aussi mauvaise), …

L’ebook, en général, n’est pas fait pour être prêté…

Alors oui, il y a toujours moyen de contourner ça, mais normalement, un ebook ne se prête pas, et donc si un livre peut être « rentabilisé » en étant prêté à 4 ou 5 personnes, ce n’est pas le cas de l’ebook.

Au final ?

Quoi qu’il en soit, je dois avouer que je ne comprends pas trop ces deux clans qui s’affrontent, les pro-liseuse et les anti-liseuse… car au final, opter pour une liseuse ne veut pas dire renier et abandonner totalement le livre papier… cela ne veut pas dire non plus que l’on doit impérativement choisir l’un ou l’autre ! on peut très bien allier les deux.

Je trouve également que la liseuse a eu tendance à faire « découvrir » la lecture à beaucoup de jeunes qui ne lisaient pas du tout au départ… Je ne sais pas expliquer pourquoi, peut-être parce que l’attrait de la « nouvelle technologie » les attirait plus que des pages jaunissantes, mais toujours est-il que j’ai pu constater que beaucoup de jeunes ont pris goût à la lecture sur liseuse, et ça, je trouve ça top.

Auteur : Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

4 réflexions sur « Une liseuse électronique ? pourquoi craquer »

    1. mais tellement…
      et parfois, même si j’ai le livre papier, je le prends en ebook quand même, car je sais que j’aurai plus facile sur liseuse, surtout si le livre est conséquent…
      Je trouve ça dommage toute cette « guerre », pour ou contre les liseuses… ça reste un moyen d’accéder à la littérature, c’est ce qui devrait compter.
      c’est comme si on venait dire que le DVD a tué le cinéma quand il a remplacé les K7 vidéo quoi 😦

      Aimé par 1 personne

      1. Je crois que certains ont juste le goût de la polémique…
        J’achète aussi parfois l’ebook et le roman notamment pour les pavés qui finissent invariablement par me créer des douleurs au cou parce que je les tiens trop bas. Pas de souci avec la liseuse !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s