Le résident, de Frédéric Livyns

Les maisons ont-elles une âme ?
Derrière leurs vieilles tapisseries usées, sous les charpentes de leur grenier, leurs murs peuvent-ils libérer d’anciennes colères, des drames oubliés ?
Alice et ses parents vont le découvrir à leurs dépens.
… Lorsque l’emprise devient cauchemar !

• • • • •
Editions Elixyria (Elixir of Ghost)
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Ahhh ce livre….
Avant toute chose, clairement, parlons de la couverture que je trouve superbe… C’est typiquement le genre de couverture qui attire mon regard… une demeure hyper intrigante, où on se doute d’office que les habitants n’auront pas la vie tranquille qu’elle aspire…

On se retrouve ici face à une famille assez classique en soi, le père – Bertrand – , la mère – Delphine – et la fille adolescente – Alice-. Ils ne sont pas extraordinaires, ils pourraient être vos voisins ou vos amis… et c’est ça que j’aime… Le fait que ce soient des gens ordinaires, ça aide à s’y identifier, à se mettre un tant soit peu à leur place, et à vivre l’histoire en frissonnant pour eux… en tous cas, ça a été comme ça pour moi…

On s’attend à une banale histoire de maison hantée, mais c’est bien plus subtil que ça, …

Dès le départ, on voit où Frédéric veut en venir ou presque, on comprend pourquoi ce père de famille change subitement de comportement, enfin, on ne le comprend pas, mais on le devine…
On se met à la place de sa femme et de sa fille qui assistent bien malgré elles, à ces changements…

Certains diront qu’il n’y a rien de novateur dans l’histoire…
Bah c’est pas ce que je lui demandais non plus… Je cherchais une histoire qui m’entraîne entre ses lignes, qui me fasse lentement mais sûrement entrer un peu plus profondément dans la descente aux enfers d’une famille…

Le psychologique prend le pas sur l’aspect horrifique en tant que tel, et j’apprécie cela. 
La tension monte crescendo, car on se demande où les choses vont s’arrêter… On ne peut s’empêcher de se dire qu’à leur place, on aurait déjà refait les cartons rapido…

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Alice, sa manière d’être, d’agir, de réfléchir. Je l’ai trouvée assez habile et vive pour son âge, elle sait réfléchir et ne s’apitoie pas constamment sur son sort.

Alice avait un sens de l’humour fort développé. Un simple mot suffisait à déclencher une avalanche de traits d’esprit que l’on pouvait très difficilement interrompre. Elle tenait cela de son père. Cette faculté l’aidait grandement à relativiser les choses. Lorsque quelque chose la tracassait ou la peinait, elle démystifiait systématiquement son angoisse ou sa douleur.

Comme d’habitude, mon seul regret est que ce soit trop court… car je n’avais pas envie de quitter cette histoire, ces personnages… ni cette maison au final .

La fin va un tout petit peu trop vite à mon goût, mais là encore, je pense aussi que c’était lié au fait que n’avais pas envie d’arriver à la fin de l’histoire…

Pour résumer, c’est un roman que j’ai apprécié découvrir et que je vous conseille si vous voulez du paranormal pas trop agressif et violent, tout en frissonnant malgré tout.

Le trailer :

Auteur : Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s