Ethan, de Sylvain Silvestro

Emma et James emménagent enfin dans l’appartement de leur rêve. La jeune femme est sur le point d’accoucher de leur premier enfant et le couple nage dans le bonheur. Rapidement, des bruits étranges vont commencer à se faire entendre presque toutes les nuits. Pas de doute possible : ils proviennent de l’appartement juste au-dessus. Mais il y a un problème, car ce dernier est inoccupé depuis des années…
Pour couronner le tout, une terrible tragédie qui va tout changer s’abat sur nos deux protagonistes…

• • • • •
Auto-édité
Note personnelle : ★ ★ ★ ☆ ☆

• • • • •

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge Lire en Thème, et il entre dans le thème principal “une couverture rouge”, et dans les deux thèmes secondaires, à savoir un auteur auto-édité et un livre d’horreur… Cette lecture remporte donc 5 points.. 

J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume de l’auteur, que j’avais découvert il y a peu dans Enquête paranormale 2.0 (vous trouverez ma chronique ici).
Elle est toujours aussi limpide, fluide, agréable… On n’a pas l’impression de lire un livre de fiction, mais de voir les scènes se dérouler sous nos yeux, et c’est ce que j’aime tant dans sa plume. 

Les chapitres, très courts, donnent du rythme au livre, on a envie d’en savoir plus, alors on en lit un de plus, encore puis encore… j’aime les chapitres courts dans un roman. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, ça me donne l’impression de mieux avancer dans ma lecture… 

Les personnages n’ont rien d’extraordinaire… Entendez par là qu’ils sont comme vous et moi… et ça aide à bien accrocher à l’histoire, s’identifier, et vivre l’histoire à travers eux. C’est comme ça que j’aime lire les livres d’épouvante, quand j’ai l’impression de moi-même vivre tout ce qui s’y passe.

Je me suis beaucoup attachée à Emma, surtout dans la première moitié du livre… je ressentais ses émotions, et je pensais que ça allait suffire à me faire accrocher au livre jusqu’au bout. 

Avec James, son conjoint, ils ont tout du couple parfait :

“Elle répondit d’un signe de tête et se réjouit d’avoir un conjoint si attentionné. Dès qu’elle l’avait rencontré, quatre ans plus tôt à l’université, elle avait immédiatement su qu’il ferait un parfait époux. Ils n’étaient pas encore mariés, mais son instinct de femme sentait que cela ne tarderait plus. Quoi qu’il en soit, désormais, elle ne doutait pas un seul instant qu’avec son sens aigu des responsabilités, il deviendrait un très bon père.”

Donc de ce point de vue là, celui des protagonistes principaux, tout allait bien…

Du côté de l’ambiance générale, on commence par une ambiance joyeuse, le bonheur, qui contraste bien avec la suite de l’histoire… Les choses ne vont en effet pas rester joyeuses très longtemps malheureusement.. Elle va même devenir complètement malsaine…

Du point de vue de l’histoire, j’ai été un peu dégoûtée (écoeurée), je ne vous le cache pas. Je ne peux pas vous expliquer dans le détail pourquoi, mais quand, comme moi, on est une amoureuse des chats… ça a été dur à lire… (oui, généralement je suis plus émue par un chat qui meurt que quand un humain meurt, allez savoir pourquoi…)

De plus, j’ai un peu moins accroché à l’histoire qu’à ma première découverte de l’auteur. En effet, si le début du livre commence de manière tout à fait crédible et qu’on pourrait s’y croire, cette histoire-ci s’écarte beaucoup plus d’une réalité probable au fil des pages… et ça m’a vraiment dérangée. On est vraiment plus dans l’imaginaire total, farfelu et inimaginable, et du coup, j’ai eu plus de mal à rester dans l’histoire

Les amateurs d’horreur pure aimeront probablement, mais personnellement, à partir du moment où ce lien plausible avec la réalité s’est brisé, mon “lien” avec le livre a un peu fait pareil… Je ne pouvais plus me représenter les choses comme potentiellement possibles, et du coup mon attrait s’est amoindri malheureusement.

Pour vous dire, j’ai même eu du mal sur la fin, tant cela devenait sur-réaliste.
Pourtant, la plume de l’auteur me plaisait bien, mais j’aurais aimé que cela reste un peu plus “terre à terre”, si je puis dire… (pour ceux qui l’ont lu, vous avez vu la référence… haha RIP mon cerveau).

Je m’attendais à tout autre chose, à vrai dire… ça m’apprendra à ne pas lire d’avis avant de jeter mon dévolu sur un livre…

Auteur : Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

3 réflexions sur « Ethan, de Sylvain Silvestro »

    1. Merci Martine 🙂
      oui oui, j’ai vu ton lien, je valide les commentaires quand je l’ajoute au bilan, mais je fais ça le week end car la semaine, avec le boulot, je n’ai pas le temps.
      bisous

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s