Chère petite de Romy Hausmann

Editions Actes Sud
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Ce livre m’a directement attirée de par son résumé. D’une manière générale, les livres – tout comme les films et séries d’ailleurs – qui parlent de séquestration et d’après séquestration, c’est quelque chose qui éveille ma curiosité.

Ajouté ici une victime qui n’est pas qui elle prétend être… Je ne pouvais pas ne pas le lire.

(Si vous préférez voir mon avis en vidéo, c’est par ici, cliquez sur la miniature à droite)

On va se retrouver face à un roman aux multiples narrateurs, et ça, j’aime beaucoup.
On aura d’une part la vision de « Lena« , la jeune femme qui était séquestrée, nous aurons la vision de Mathhias – le père de Lena – , mais aussi celle de Hannah.
Hannah est la fille de Lena, et l’accompagnait à son arrivée à l’hôpital.
Ces différents points de vue nous permettent de pouvoir reconstituer le puzzle de ces vies gâchées et à reconstruire.

Même si j’ai mis du temps pour le lire, j’ai beaucoup aimé ce thriller. On est incontestablement devant un thriller très psychologique, où au-delà d’une banale histoire d’enlèvement et de séquestration.

« Difficile de dire si c’est vraiment le soir ou si c’est lui qui en a décidé ainsi. Les fenêtres sont murées par des plaques isolantes. Il fait le jour et la nuit. Comme Dieu. J’essaie de me persuader que le pire est passé, mais je me doute qu’on va bientôt se retrouver au lit, tous les deux. « 

On va bien au-delà… On verra aussi l’après, l’impact que cela a sur les victimes, comment se passe le retour à la réalité, comment on vit – ou survit – après ce genre de drame.

« Je suis vide, à l’exception d’un sentiment bien précis qui s’est installé en moi et dont je n’arrive plus à me débarrasser. Il me brûle l’estomac, me comprime les tempes comme un étau qui se resserre jour après jour. Ça aussi, ma psy pense que c’est normal. Elle dit qu’il faut du temps pour assimiler les événements, pour y mettre de l’ordre, puis comprendre que c’est vraiment fini. »

Le personnage de Hannah est sans conteste mon préféré. J’ai un coup de cœur énorme pour cette petite fille. Il y a à la fois une telle innocence et une telle maturité en la personne de cette enfant… Peut-être même un peu trop, ç’en est parfois troublant. Elle a sa vision du monde… de SON monde… et elle nous le livre en faisant attention au moindre détail, car chaque petite chose à son importance.
A la fois, elle m’a étonnée, et d’un autre côté, j’étais tellement triste pour elle de tout ce à quoi elle a déjà dû faire face depuis sa naissance. Le contraste entre sa maturité et sa fragilité est tellement saisissant.
C’est un personnage plein de surprises….

« Il fait vraiment sombre dehors. Les arbres sont noirs et leurs branches ressemblent à des doigts de monstres tout noueux. Maman crie : “Vous ne m’attraperez pas !”

Le style de l’auteur est très agréable pour un thriller psychologique. Les descriptions sont utilisées à bon escient, elles nous permettent de bien nous représenter les lieux, les événements, et presque de vivre les choses au travers des yeux de narrateurs.

« La salle de bains était tout en longueur, nous y tenions à peine tous les quatre. À gauche, un lavabo, avec un jerrican d’eau dessous, au fond les toilettes, qui ressemblaient davantage à un petit seau blanc, à droite une vieille baignoire en zinc sans robinetterie. Au-dessus de la baignoire, à quelques centimètres du plafond, j’ai remarqué un trou dans le mur de la taille d’un poing, duquel dépassait un bout de tuyau coupé. Je me suis dit que ce devait être une sorte d’aération, mais qui ne semblait pas très bien fonctionner car il y avait dans l’air une odeur rance, de moisi. Il n’y avait pas de fenêtre, et comme dans la réserve, juste une ampoule nue au plafond. »

Ce genre de style qui vous immerge complètement dans l’histoire… c’est vraiment ce que j’aime dans les thrillers psychologiques, quand on n’est pas simple spectateur.

Du point de vue de l’histoire… j’ai adoré. L’auteure a merveilleusement bien su me tenir en haleine, et la fin, bien qu’on se doute un peu à partir des deux tiers du livre d’une partie de l’issue, m’a vraiment estomaquée. Une belle réussite pour moi.
L’histoire avance lentement, mais c’est ce qu’il fallait pour ce roman, c’est parfaitement amené.

Ce roman est troublant… il remet totalement en cause les notions de normalité, le comportement obsessionnel, le besoin de vérité des parents de personnes disparues, … ce dernier étant un de ceux qui m’intéresse énormément, notamment pour des histoires « real crimes ».
L’intrigue est tellement bien ficelée, tellement bien amenée, de manière tellement réaliste et surréaliste à la fois devant l’horreur de l’histoire de fond…

 Si comme moi vous aimez aller à la rencontre de l’esprit humain et de ses méandres, ce livre devrait vous plaire.

Auteur : Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s