Le premier oublié , de Cyril Massarotto

Madeleine perd petit à petit la mémoire depuis quelques temps. Rien de grave jusqu’au jour où ne retrouvant plus sa voiture elle souhaite appeler son mari, Max. Son fils, Thomas, lui apprend qu’il est mort depuis plusieurs mois. Par la suite, Thomas est le premier dont elle oubliera le nom mais il va consacrer tout son temps à sa mère qui va vivre la lente dépersonnalisation causée par la maladie.

Editions XO
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Pourquoi cette lecture ?

Si vous ne vous intéressez qu’au livre en tant que tel, n’hésitez pas à aller directement à la partie « mon avis ».
Spoiler : c’est un coup de coeur…
J’ai cependant eu envie et besoin de vous expliquer ce choix de lecture, car il n’est pas anodin pour moi.

Je n’étais pas certaine de lire ce livre un jour… tout simplement parce que c’est un sujet qui me touche beaucoup, pour ne pas dire trop. Il me faisait peut-être un peu peur sur une réalité à venir que je voulais occulter, je ne sais pas.

Continuer à lire … « Le premier oublié , de Cyril Massarotto »

Gardez l’oeil ouvert, tome 1 : 15 histoires de disparitions mystérieuses, de Victoria Charlton

La youtubeuse Victoria Charlton, connue pour ses vidéos consacrées au True Crime, nous entraîne sur la piste des 15 disparitions les plus énigmatiques des 100 dernières années, de la France aux États-Unis, en passant par le Québec. Reconstitution des faits, décryptage des éléments de l’enquête, anecdotes de recherche et théories personnelles: Victoria propose des récits haletants, empreints de suspense et d’émotions. Qui sait, peut-être avez-vous déjà croisé Johnny, Timmothy, Laureen ou Diane? Une chose est sûre: après avoir refermé ce livre, vous penserez toujours à garder l’œil ouvert. Parce que toute personne disparue mérite d’être retrouvée.

Editions De l’homme
  240 pages | ISBN : 9782761953108
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Pour voir mon avis en vidéo, un petit clic sur la miniature 🙂 

 

• • • • •

Les histoires de disparitions, principalement d’enfants et ados, font partie des choses qui m’ont toujours interpelées. D’une part parce que j’avais à peine une dizaine d’années quand une fillette que je croisais tous les jours dans le bus avec son frère a disparu, et qu’on apprendra des années plus tard qu’elle avait malheureusement croisé la route de Michel Fourniret…et que cela m’a profondément touchée et a eu beaucoup d’influence sur mon enfance car clairement, c’est là que les parents ont commencé à avoir peur de laisser leurs enfants sortir seuls le soir, …
Et que dans mon adolescence, une autre histoire tout aussi tragique viendra à nouveau m’interpeller et voir le monde d’un autre point de vie, il s’agit de la disparition de Julie Lejeune et Mélissa Russo, levant ainsi le voile sur la tristement célèbre affaire Dutroux. Au moment de cette double disparition, mes deux petites cousines avaient un âge proche des deux fillettes disparues, et ça m’a glacé le sang. Leur père – mon oncle donc – c’est beaucoup investi dans la cause, a participé à beaucoup d’actions avec les familles des victimes, entre autres…. En collaborant dans la fondation Child Focus, créée par Jean-Denis Lejeune, le papa de la petite Julie.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Child focus est une fondation créée en 1998 et qui a pour vocation de lutter contre les cas de disparition de mineurs (notamment par la diffusion rapide et massive d’avis de recherche) ou d’exploitation sexuelle.

Et je ne pense pas l’avoir dit un jour à mon oncle, mais je l’admirais pour ça. Je pense que c’est lui qui m’a insufflé, sans le savoir, cette envie de me battre pour mes convictions et les choses qui me tiennent à cœur.
Bref, tout ça pour vous expliquer pourquoi les histoires de disparitions, et plus particulièrement d’enfants et ados, me tiennent à cœur et me touchent beaucoup.

Je viens de ce fait aujourd’hui vous parler d’un livre qui me tient particulièrement à coeur… d’une part parce qu’il est écrit par une youtubeuse que j’apprécie énormément, et d’autre part car j’adore la manière d’appréhender le sujet qu’à cette personne.

Nous sommes dont ici dans le « true crime », dans des histoires de disparition, dont les personnes n’ont toujours pas été retrouvées. Et la raison – entre autres – pour laquelle ces histoires lui tenaient à cœur et qu’elle voulait en parler, c’est dans l’espoir qu’une issue puisse être trouvée, que pour certaines d’entre elles, peut être, à les remettre dans les mémoires, quelqu’un se souvienne de quelque chose, la personne réapparaisse, ou que – dans le pire des cas – les familles puissent faire leur deuil correctement.
Parce qu’il n’y a rien de pire que de rester dans l’ignorance de ce qu’est devenue la personne que l’on aime, que ce soit un conjoint, un parent, un enfant, …

Continuer à lire … « Gardez l’oeil ouvert, tome 1 : 15 histoires de disparitions mystérieuses, de Victoria Charlton »

Les invisibles de Fougeret , de Véronique Geffroy

Laissez-moi vous raconter une histoire aussi incroyable que réelle.
Lorsque j’ai entraîné ma famille dans l’acquisition et la restauration d’un château abandonné, j’ignorais qu’il était encore habité par ses anciens occupants. Si au début les voix, silhouettes, coups dans les murs et manifestations physiques étranges nous laissaient perplexes, nous avons appris à les connaître, à les comprendre et, pour certains, à les craindre.
Mais loin des clichés sur les maisons hantées, les invisibles de Fougeret nous ont surtout fait grandir. Si nous voulions nous en sortir vivants, il fallait ouvrir notre esprit aux esprits du lieu.

• • • • •
Editions Michel Lafon
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Oh la la, cette chronique est tellement compliquée à écrire pour moi… Non pas parce que le livre ne m’a pas plu, mais parce qu’au contraire, j’ai tellement adoré ma lecture que d’une part, je ne sais pas par où commencer, et d’autre part, si je m’écoutais, je vous en ferais limite un résumé en 10 pages 🙂 

“Ce château avait quelque chose d’intrigant. Je me suis souvenue que, quelques années auparavant, je m’étais interrogée sur ce domaine dont les poivrières en ardoises brillaient de l’autre côté de la rivière. Il m’avait déjà fait signe. Je l’avais alors ignoré. Il venait de se rappeler à moi. “

La plume de Véronique est juste exceptionnelle… tout simplement parce qu’on sent qu’elle écrit avec passion, et avec le coeur, et qu’elle parvient à merveille à nous transmettre ses ressentis, ses émotions, sa passion… 

J’ai commencé cette lecture sans me focaliser sur l’aspect strictement paranormal. Car même si cela m’intéressait – on ne va pas se mentir, Fougeret est principalement réputé pour cela –  j’avais surtout hâte de voir comment une personne lambda en arrive à vouloir s’offrir un château et le rénover. et pour avoir vu il y a peu un reportage sur les premiers mois de travaux, et le résultat qu’il y a aujourd’hui… je trouve le travail accompli admirable et fascinant, surtout quand on voit tout ce par quoi ils ont dû passer pour en arriver là.. 

Continuer à lire … « Les invisibles de Fougeret , de Véronique Geffroy »

Le résident, de Frédéric Livyns

Les maisons ont-elles une âme ?
Derrière leurs vieilles tapisseries usées, sous les charpentes de leur grenier, leurs murs peuvent-ils libérer d’anciennes colères, des drames oubliés ?
Alice et ses parents vont le découvrir à leurs dépens.
… Lorsque l’emprise devient cauchemar !

• • • • •
Editions Elixyria (Elixir of Ghost)
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Ahhh ce livre….
Avant toute chose, clairement, parlons de la couverture que je trouve superbe… C’est typiquement le genre de couverture qui attire mon regard… une demeure hyper intrigante, où on se doute d’office que les habitants n’auront pas la vie tranquille qu’elle aspire…

On se retrouve ici face à une famille assez classique en soi, le père – Bertrand – , la mère – Delphine – et la fille adolescente – Alice-. Ils ne sont pas extraordinaires, ils pourraient être vos voisins ou vos amis… et c’est ça que j’aime… Le fait que ce soient des gens ordinaires, ça aide à s’y identifier, à se mettre un tant soit peu à leur place, et à vivre l’histoire en frissonnant pour eux… en tous cas, ça a été comme ça pour moi…

On s’attend à une banale histoire de maison hantée, mais c’est bien plus subtil que ça, …

Continuer à lire … « Le résident, de Frédéric Livyns »