[Avis de lecture] Les cendreux, de Frédéric Livyns

2019
Quelle est donc cette mystérieuse infection foudroyante qui s’étend et que rien ne semble pouvoir arrêter ? Comment survivre dans cette ville devenue une véritable zone de guerre ? Comment résister lorsque chaque être contaminé se transforme en monstre avide de sang ? Ces créatures innommables à la peau grisâtre qu’on nomme les cendreux peuvent-elles être guéries ? Lucie tentera de rester vivante dans cette civilisation sur le point de s’écrouler, afin de faire éclater la vérité.

• • • • •
Editions Nutty Sheep
24 août 2019 – 51 pages
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Comment vous dire…
Isa m’a tellement parlé en bien de ce livre de Frédéric que je ne pouvais que le sortir en priorité de ma PAL… Pourtant, en général, je ne suis pas du genre à lire de suite un livre « parce qu’on me dit que je dois le lire »… mais je savais qu’avec l’auteur, je ne serais pas déçue….

Et comme de bien entendu, c’est un coup de cœur…

Quand on parle de virus… quand on parle de quarantaine… quand on parle d’agressivité chez les gens (dans une moindre mesure)… en ce moment on pourrait penser immédiatement au Covid… eh bien non, nous sommes dans Les cendreux…

Continuer à lire … « [Avis de lecture] Les cendreux, de Frédéric Livyns »

[Avis de lecture] Chronos, tome 1 – Un temps pour jouer, de Marion de Juniac

Si elle avait su qu’elle tuerait quelqu’un avant la fin de l’année scolaire, jamais elle n’aurait cliqué sur ces sept lettres bleues cet après-midi-là…
Désireuse d’échapper à sa vie banale d’adolescente, Lisa découvre un jeu captivant qui l’entraîne dans une quête effrénée du temps, pour sauver le monde du chaos. Une mission bien trop exaltante pour qu’elle perçoive combien le merveilleux monde parallèle de Gaia menace de plus en plus l’équilibre de sa propre existence. Jusqu’au jour où…

• • • • •
Librinova
Lu en partenariat avec l’auteur via son attachée de presse
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

La fan de jeu vidéos que je suis a vraiment vu sa curiosité aiguisée pour ce livre…

Chronos est le premier roman de Marion de Juniac, et il est déjà annoncé qu’il s’agit du premier tome d’une trilogie. Elle s’adresse, au départ, aux adolescents/jeunes adultes, et ça se ressent un peu quand même…

Ce qui m’intéressait en me lançant dans cette lecture, c’est le côté imaginaire, celui où le réel se mêle au virtuel. Je ne sais pas si vous connaissez, mais personnellement, cela m’a fait immédiatement penser au film Existenz, le film de David Cronenberg, sorti en 1999, où le virtuel se mêle allègrement au réel grâce à une nouvelle technique de jeu qui se connecte au système nerveux du joueur. Ce film est un de ceux que j’adore et que je peux regarder une fois par an sans soucis depuis sa sortie…

Première chose qui m’a charmée… la carte en début de roman, Gaïa… qui est aussi le nom de ma chatoune 🙂  Je suis peut être « superstitieuse », mais pour moi, c’était un bon présage…

Continuer à lire … « [Avis de lecture] Chronos, tome 1 – Un temps pour jouer, de Marion de Juniac »

[avis de lecture] Shutdown – Aurélien Grall

Imaginez un monde sans électricité, sans smartphones, sans ordinateurs, sans télévision, sans réseaux sociaux. Imaginez un monde où les gens sont condamnés à se regarder, se parler et s’entraider. Ce monde, c’est celui du grand shutdown. La pire catastrophe n’ayant jamais frappé l’Humanité !
Alors que la civilisation humaine est en train de s’effondrer, le gouvernement fait appel aux services de Michael Donovan, astrophysicien et héros de guerre devenu alcoolique après la disparition tragique de sa femme. Au départ réticent, il finit par accepter. Contraint de faire équipe avec la froide Charlotte Von Braun, grand nombre de ses convictions vont se voir bouleversées…
Mais pour sauver le monde, il lui faudra d’abord se sauver lui-même. Où puisera-t-il le courage ? Et d’ailleurs, n’est-il pas déjà trop tard ?

• • • • •

sortie le 30 août 2019
Auto-édité
Lu en partenariat avec l’auteur via SimplementPro

• • • • •

Avant de vous parler du livre, j’ai juste envie de vous parler de la manière dont l’auteur se présente, car je trouve ça génial : « spécialisé en la littérature pop-corn. Du cinéma qui se lit quoi ! ». Je trouve cette manière de « catégoriser » ses écrits assez originale et un peu intrigante quand même…
Ce livre, Shutdown, est son troisième roman.

J’ai adoré l’introduction du livre… rien que les premières lignes de la préface m’ont interpellée, car les faits mis en avant sont ceux qui me touchent et m’interpellent.

Pendant que vous lirez cet ouvrage, c’est-à-dire une poignée d’heures, une population animale aura définitivement disparu et environ cinq mille hectares de forêt tropicale seront détruits, soit l’équivalent de sept mille terrains de football. Durant cette courte ellipse dans votre vie, plus de quatre mille personnes décéderont prématurément à cause de la pollution et six mille apprendront qu’elles souffrent d’un cancer, auquel succomberont d’abord les plus pauvres. Tout au long de ce voyage qu’est Shutdown, vous pourrez constater toute l’absurdité de notre civilisation. Au-delà du thriller, j’ai voulu ce livre comme un plaidoyer pour agir. Agir contre la dégradation de nos rapports humains sous les abus de la technologie nous rendant tous dépendants, mais surtout agir pour sauver ce qu’il subsiste de notre monde et de sa richesse.

Continuer à lire … « [avis de lecture] Shutdown – Aurélien Grall »

[avis de lecture] Elevation – Stephen King

À Castle Rock, Scott Carey est affecté par un mal étrange. Il perd rapidement du poids tout en conservant extérieurement la même masse corporelle. Avec l’aide du docteur Bob Ellis, il tente de comprendre cet inquiétant phénomène. Parallèlement à cela, Carey a un litige avec ses voisines concernant le chien de celles-ci. Si l’une de ces voisines, Missy, est très amicale, l’autre, Deirdre, est glaciale. Toutes deux essaient de lancer un restaurant mais le fait qu’elles soient ouvertement mariées provoque l’hostilité d’une bonne partie des habitants de la ville. Apprenant leur problème et confronté au sien, Carey décide de les aider à vaincre les préjugés de la population locale.

• • • • •

sortie le 03/04/2019
Editions Le livre de poche
Continuer à lire … « [avis de lecture] Elevation – Stephen King »

[avis de lecture] Le labyrinthe de Pan – Guillermo Del Toro et Cornelia Funke

Tu ne devrais pas venir ici.
Tu pourrais te perdre.
C’est déjà arrivé.
Je vais te raconter l’histoire…
IL ÉTAIT UNE FOIS…
Dans les contes, il y a des hommes et des loups, il y a des bêtes et des fées, il y a des enfants et des forêts.
Comme toutes les jeunes filles qui ont la tête pleine d’histoires, Ofelia sait tout ça. Alors quand elle rencontre son beau-père, elle voit tout de suite le capitán Vidal pour ce qu’il est, dans son uniforme immaculé et ses gants de cuir : un loup.
Mais rien ne peut la préparer à affronter la réalité hostile de la maison du capitán, au cœur d’une inquiétante forêt qui cache bien des secrets, dont un labyrinthe protégé par son terrifiant gardien. Là où la monstruosité et l’humanité se rencontrent, là où les mythes deviennent réalité.

• • • • •

sortie le 14 novembre 2019
Editions MIchel Lafon
Lu en partenariat avec la maison d’édition

Continuer à lire … « [avis de lecture] Le labyrinthe de Pan – Guillermo Del Toro et Cornelia Funke »

[avis de lecture] La chambre des murmures – Dean Koontz

Jane Hawk face à la confrérie secrète

« Il n’est plus temps d’attendre… »
Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du « grand jour ». Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4×4 bourré de jerrycans d’essence.
« Accomplis la mission qui t’incombe… »
L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre.
« … et tu seras célèbre et adulée ! »
Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance…

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] La chambre des murmures – Dean Koontz »

[avis de lecture] Dark web – Dean Koontz

Il faut que j’en finisse… C’est urgent !

Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé… mais qui y a mis fin. Brutalement.
Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort par sa seule volonté. Pour elle, il y a une autre raison. D’autant qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.
Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie – qui souhaite étouffer l’affaire -, Jane veut des réponses, quel qu’en soit le prix… Or, son enquête dérange. Ses ennemis de l’ombre détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.
Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite…

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Dark web – Dean Koontz »

[avis de lecture] Crimes et fantômes de Noël – Collectif

Convier spectres et assassins au traditionnel festin de Noël ? Se réunir au pied du sapin pour entendre une histoire à dresser les cheveux sur la tête ? Voilà de quoi surprendre !

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Crimes et fantômes de Noël – Collectif »

[avis de lecture] Cookie Jar – Stephen King

Quand l’arrière-petit-fils de Rhett vient lui rendre visite dans sa maison de retraite de Bonne Vie, ce n’est pas par simple courtoisie. Il a un devoir à rendre :  «  Comment était la vie du plus vieux membre de votre famille quand il avait votre âge  ?  »
Rhett lui raconte donc l’histoire de sa mère  : son état mental instable, ses peurs, ses crises d’hystérie, son suicide et le pot à biscuits dont il a hérité.
«  – De quoi avait-elle peur ?
– Elle avait peur du pot à biscuits. »

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Cookie Jar – Stephen King »

Digitale, tome 1 de Sarah Wagon

Titre : Digitale, tome 1
Auteur : Sarah Wagon
Maison d’édition : Editions 12-21
Sortie : 20 Août 2015
# de pages : 245 pages
Genre : Jeunesse, Sci-fi

Jade, 20 ans, travaille pour le centre de reboot qui traite les membres de la société dont la puce électronique contrôlant les émotions ne fonctionne plus. L’un des patients, Sacha Fleery, résiste à toutes les tentatives de réinitialisation. A son contact, malgré elle, Jade échappe au contrôle de sa puce et redécouvre ses émotions.

Mon avis: ça ne l'a pas fait du tout :( rien d'innovant ou d'attachant.

 

Ce que j’en pense?

J’ai eu beaucoup de mal à faire cette chronique, car je n’ai pas aimé du tout cette lecture…
Alors, ok, on est loin de mes habitudes de lecture, aussi… mais je n’ai pas réussi à accrocher, ni à l’histoire, ni aux personnages…

On est donc dans un monde où les gens ont des puces qui annihilent leurs émotions, qui leur dicte quoi penser, quoi ressentir… et pour ça, on les « formate » en les amenant dans le centre de Transfert.

« Quand on arrive au centre de Transfert, on est terrorisés. Des hommes en tunique blanche nous accueillent, nous poussent comme du bétail. Bientôt, le troupeau se disperse dans la cour : les filles d’un côté, les garçons de l’autre. À côté de moi, une petite sanglote. Une poupée de chiffon se balance dans sa main ; dans quelques instants, on va la lui retirer. J’ai envie de la consoler mais je ne peux pas. Cela pourrait compromettre mon avenir. »

On y fait la rencontre de Jade, qui y est amenée plus tôt que les autres ados, … généralement, ils y sont amenés vers 13 ans, mais pour elle, ce fut plus tôt, à 10 ans… par ce qu’elle représente un risque, celui de ne pas être aussi « formatable » que les autres parce que sa mère était déficiente, c’est à dire que la puce n’a pas fonctionné correctement sur elle…

On la retrouve ensuite 10 ans plus tard…. elle a 20 ans et est « guérisseuse », dans le centre de reboot, c’est à dire là où on tente de soigner les déficients dont la puce ne contrôle plus les émotions. Si le reboot ne fonctionne pas, ils seront éliminés.
Et c’est là qu’elle rencontrera Sacha, un déficient récidiviste.

Voilà, le décor est planté…

Mais ça ne l’a pas fait du tout… J’ai trouvé des choses incohérentes, des choses qui pour moi n’allaient pas avec l’univers mis en place, je ne sais pas l’expliquer…
Je pense également que l’univers est très mal exploité, dans le sens où c’est hyper centré sur l’action menée par les personnages, mais qu’il n’y a pas assez de développement de l’univers en tant que tel… il est laissé complètement de côté, au final, hors pour moi, il est important de développer les univers quand on est dans de la dystopie.

J’aurais aimé que les personnages soient plus développés, car là, on voir ce qui leur arrive à un moment de leur vie, et c’est « tout »,… j’aurais aimé en apprendre plus sur eux, sur comment ils étaient avant, comment ils vivaient les choses avant, etc…

A côté de ça, j’ai trouvé le style trop immature, trop jeunesse, je ne lui ai trouvé aucun intérêt…
Les débuts sont très très lents, et ça, vous le savez, c’est quelque chose que je n’aime pas du tout… et malheureusement, j’ai trouvé que les lenteurs et le manque d’action réelle perduraient au fil du livre.
J’ai hésité, à un moment, à arrêter ma lecture, mais je me suis dit qu’il était peut-être plus intéressant par la suite… mais non, rien n’y a fait…

Bref, un livre que je ne conseillerais pas trop…

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: