[Avis de lecture] Aokigahara, la forêt des esprits, de Sarah-Lyne Ishikawa

Aokigahara, ou la foret aux suicides et  aux  esprits, possède une  bien triste réputation.  Car en général, toutes les histoires qui rapportent finissent mal.  C’est pourtant là que Joben Sugawara  a décidé de mettre fin à ses jours. Et pourtant… 

• • • • •
auto-édition
216 pages – 18 février 2018
Note personnelle : ★ ★ ☆ ☆ ☆

• • • • •

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler de la forêt de Aokigahara, mais pour ceux qui s’intéressent un tant soit peu aux “légendes urbaines” ou au surnaturel, elle a un surnom un peu moins engageant : il s’agit de la forêt des suicides.
Moi qui suis assez fan de la culture japonaise au sens large, cette forêt à la bien triste réputation m’a toujours fascinée, que ce soit tant point de vue “culturel” pur que pour le côté paranormal et mystérieux qui l’entoure.

J’ai déjà regardé pas mal de vidéos à ce sujet, mais j’ai très peu vu d’ouvrages en français sur ce lieu, et je suis tombée un peu par hasard, au gré de mes pérégrinations sur Amazon, sur ce livre.

Aokigahara est une immense forêt de 3 500 hectares qui s’étend à la base du mont Fuji . Elle se trouve au Japon . Elle est aussi connue sous le nom de Jukai , ( mer d’arbres ) . Tristement célèbre pour le nombre important de personnes retrouvées mortes ( suicide par pendaison dans la majorité des cas ) , mais aussi pour un grand nombre d’histoires de forêt hantée par des esprits errants , celle – ci inspire de nombreux auteurs . Aokigahara est devenu l’endroit préféré des Japonais pour mettre fin à leurs jours ( 200 suicides pour l’année record de 2010 ) .

Sur le fond, j’ai beaucoup apprécié ma lecture… même si elle  n’était pas du  tout ce à quoi je m’attendais.
Ce livre est une fiction… (je ne l’avais pas compris au départ, donc j’étais au bord de la déconvenue… ) mais finalement, c’était très intéressant.

L’autrice ne se contente pas de nous placer l’action  de l’histoire dans la forêt, mais elle nous explique aussi certaines notions typiquement japonaises.

Continuer à lire … « [Avis de lecture] Aokigahara, la forêt des esprits, de Sarah-Lyne Ishikawa »

[Avis de lecture] On noie bien les petits chats, de Françoise Guérin

Quand elle reprend conscience à la maternité, Betty ne se souvient pas des circonstances dramatiques de son accouchement. Elle ne comprend pas pourquoi son mari reste injoignable. Elle découvre avec effroi que son bébé a été baptisé Noé et qu’un inconnu rôde autour de lui. Elle se débat, impuissante à le confondre. Mais peut-elle se faire entendre alors qu’on la prétend folle ? Accueillie au sein de l’unité mère-bébé par un psychiatre peu conventionnel, soutenue par une équipe de choc, Betty va renouer, peu à peu, avec sa mémoire confisquée. À commencer par ce prénom, Noé, qui ravive une douleur longtemps endiguée. Lorsque le barrage cède, la vérité a des allures de cadavre…

• • • • •
Editions Eyrolles
400 pages | Sortie : 20 janvier 2022
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Qu’on se le dise, ce livre est un coup de coeur ! 

Alors déjà, quand on voit le résumé et qu’on voit qu’il y a de l’amnésie au centre de l’histoire… c’est déjà pour moi un excellent début, puisque c’est une thématique que j’affectionne tout particulièrement.

Dimanche 5 avril
ELLE palpe ton abdomen tendu puis, sans prévenir, fourre ses doigts dans ta vulve, jusqu’à la garde. Tu sursautes, électrisée, et ton vagin, aussitôt, se contracte pour chasser l’intruse. […]

— Je suis désolée… Pour un peu, tu t’excuserais de ce que ton corps se rebelle. Malgré la contracture spasmodique qui s’y oppose, elle s’acharne, bien décidée à examiner ton col. Tu te tortilles, tentes de refermer tes cuisses. — Arrêtez ! Vous me faites mal. Elle grimace. — Cessez donc de vous conduire comme une gamine ! Les larmes coulent sur ton visage. La sage-femme n’y prête pas attention et tente de passer en force. Tu cries. Elle soupire. — Bon, j’ai assez perdu de temps. Croyez-moi, vous n’accoucherez pas aujourd’hui.”

Waouw… j’ai trouvé cette “entrée en matière”, si vous me passez l’expression, assez brutale, choquante et violente… surtout avec les débats de ces derniers temps sur les violences gynécologiques
Je vous avoue que j’ai eu mal pour cette femme, enceinte, qui s’est fait traiter de la sorte à l’hôpital… Continuer à lire … « [Avis de lecture] On noie bien les petits chats, de Françoise Guérin »

[Avis de lecture] Entomophobia de Oliver Krauq

Entomophobie : Pathologie psychique qui correspond
à une peur démesurée et non raisonnée des insectes, petits animaux invertébrés qui possèdent généralement des antennes, des pattes articulées et parfois des ailes.

Symptômes : Bouffées de chaleur, sueurs froides, hyperventilation, tachycardie, vertiges, nausées, malaises, angoisses brutales.
Aurez-vous le courage de vaincre vos peurs en lisant les 16 nouvelles que composent ce recueil ? Saurez-vous maîtriser vos angoisses face aux araignées, cafards, frelons, fourmis et autres insectes qui grouillent dans cet ouvrage ?
Survivrez-vous à ENTOMOPHOBIA ?

• • • • •
Auto-édité
Genre : Nouvelle / Horreur
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Si vous voulez en découvrir les premières pages au format audio, je vous invite à aller voir la vidéo dédiée.
Retrouvez également cet avis au format vidéo sur youtube. (clic sur la miniature pour y accéder)

J’ai un peu honte… J’ai commencé ce livre à Halloween, et je viens seulement de le terminer… Non pas parce que la lecture ne me plaisait pas, mais parce que je n’avais juste pas envie de lire… je n’arrivais pas à me concentrer, donc j’ai laissé ma liseuse complètement de côté pendant plusieurs semaines.

Il s’agit d’un recueil de nouvelles, et plus précisément, vous l’aurez compris au résumé, d’un recueil d’histoires d’horreur.

Continuer à lire … « [Avis de lecture] Entomophobia de Oliver Krauq »

Top Ten Tuesday 2022/9 : 10 romans Thriller que je souhaite lire

Hello tout le monde,
Bienvenue pour ce Top Ten Tuesday…

Le thème du jour:

10 romans Thriller que je souhaite lire

Je vous mets les résumés des livres juste en dessous…

Bon mardi à tous

Continuer à lire … « Top Ten Tuesday 2022/9 : 10 romans Thriller que je souhaite lire »

2019 – Entre les lignes – Michelle Adams

 

Vous êtes à l’hôpital et vous ne vous souvenez de rien. À qui pouvez-vous faire confiance ?
Quand Chloé Daniels ouvre les yeux, elle n’a aucun souvenir des événements qui l’ont conduite à l’hôpital. Complètement amnésique, elle ne reconnaît personne autour d’elle – ni sa famille ni son reflet dans le miroir. Elle a tout oublié, même son prénom. De retour à la maison, ses parents lui racontent peu à peu sa vie d’avant : avocate, elle était séparée d’un mari violent et mère d’un enfant… Un enfant mort, par sa faute, dans l’accident de voiture dont elle a réchappé. Pour calmer ses angoisses, Chloé peut compter sur son père, psychiatre, et sur un de ses collègues. Mais les séances d’hypnose virent au cauchemar. Quel rôle a-t-elle vraiment joué dans l’accident ? Qui est cet homme qui la menace constamment ? Prisonnière d’une mémoire défaillante, complètement dépendante, Chloé veut comprendre pourquoi on lui ment.

sortie le 16 Janvier 2019
Editions Milady
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

COUPDECOEURJe suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler d’un livre que je viens de terminer et qui, alerte spoiler, a été un coup de coeur pour moi…
Michele Adams,c’est l’auteure du livre Sisters, qui a beaucoup fait parler de lui mais que je n’ai pas encore lu (du coup, si vous l’avez lu, dites moi ce que vous en pensez).

Dans entre les lignes, on se retrouve face à Chloé, une jeune femme qui se réveille à l’hôpital après un accident de voiture et un petit temps dans le coma, et n’a plus aucun souvenir de son passé..
Elle va habiter chez ses parents, où son père, psychiatre de profession, prend en main sa revalidation. Peu à peu, au fil du temps, elle va apprendre de sa famille que dans l’accident, son petit garçon est décédé dans l’accident. (jusque là, je ne vous spoile rien, c’est sur la 4ème de couverture). Continuer à lire … « 2019 – Entre les lignes – Michelle Adams »

Halloween night, de Alexis Aubenque

Seattle, USA.
Six étudiants convaincus de n’avoir peur de rien louent pour Halloween un manoir perdu au milieu de nulle part et que l’on dit hanté.
Le clou de la soirée ? Une séance de spiritisme, « pour rire ».
Pour Brian, quarterback de l’équipe de foot de la fac et autoproclamé sale gosse de la bande, c’est l’occasion de pimenter encore un peu plus un week-end qui s’annonce torride avec sa petite amie, Mandy, qui n’a pas non plus froid aux yeux.
Le « good guy » Luke et sa copine Kelly, eux, ne sont pas contre une expérience mystique ; ces vieux murs s’y prêtent tellement ! Surtout après la découverte par Kelly des étranges carnets de l’ancien propriétaire des lieux…
Quant à Melvin, le geek de la bande, il est prêt à tout pour séduire Courtney, la gothique à mèche bleue, et se déniaiser enfin. Et tant pis si tout cela lui fait bien plus peur qu’il ne le laisse paraître.
Mais la séance va rapidement se révéler beaucoup moins paisible que prévu : les esprits qu’ils invoquent n’apprécient visiblement pas du tout d’être dérangés. Bientôt, c’est tout le manoir qui semble conspirer contre ces invités indésirables. Et la peur s’invite alors que la nuit tombe et que d’inquiétantes poupées de porcelaine semblent prendre vie…

• • • • •
Editions Hugo & cie
Sortie : 21 octobre 2021
Lu en partenariat avec la maison d’édition via Netgalley
Note personnelle : ★ ★ ☆ ☆ ☆

• • • • •

Je pense que cette chronique va être assez courte, car ce livre me laisse tellement perplexe que les mots me manquent un peu…

Cela fait des années que je rêve de découvrir la plume d’Alexis Aubenque, mais je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours repoussé la découverte…. Pourtant, ce n’est pas faute de voir des avis Oh combien positif sur sa plume, ses histoires, ses personnages… J’avais donc vraiment hâte de découvrir Halloween night…

Le titre du roman et sa couverture, ainsi que la 4ème de couverture, avait pourtant tout pour me plaire…. Halloween, un manoir perdu au milieu de nulle part, réputé hanté de surcroit, une séance de spiritisme… Tout était réuni pour me faire passer un excellent moment lecture…

Le thème des maisons hantées est déjà quelque chose qui me plait en général énormément… Encore plus si cette hantise est le fait de poupées… Que ce soit en livres, ou en films (avec des sagas telles que Annabelle, ou encore Chucky pour une référence plus ancienne).

Et pourtant, c’est un gros flop pour moi…
Pour rappel, ce livre est estampillé thriller fantastique… Je pense qu’il y a erreur, là…

Continuer à lire … « Halloween night, de Alexis Aubenque »

Ethan, de Sylvain Silvestro

Emma et James emménagent enfin dans l’appartement de leur rêve. La jeune femme est sur le point d’accoucher de leur premier enfant et le couple nage dans le bonheur. Rapidement, des bruits étranges vont commencer à se faire entendre presque toutes les nuits. Pas de doute possible : ils proviennent de l’appartement juste au-dessus. Mais il y a un problème, car ce dernier est inoccupé depuis des années…
Pour couronner le tout, une terrible tragédie qui va tout changer s’abat sur nos deux protagonistes…

• • • • •
Auto-édité
Note personnelle : ★ ★ ★ ☆ ☆

• • • • •

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge Lire en Thème, et il entre dans le thème principal “une couverture rouge”, et dans les deux thèmes secondaires, à savoir un auteur auto-édité et un livre d’horreur… Cette lecture remporte donc 5 points.. 

J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume de l’auteur, que j’avais découvert il y a peu dans Enquête paranormale 2.0 (vous trouverez ma chronique ici).
Elle est toujours aussi limpide, fluide, agréable… On n’a pas l’impression de lire un livre de fiction, mais de voir les scènes se dérouler sous nos yeux, et c’est ce que j’aime tant dans sa plume. 

Les chapitres, très courts, donnent du rythme au livre, on a envie d’en savoir plus, alors on en lit un de plus, encore puis encore… j’aime les chapitres courts dans un roman. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, ça me donne l’impression de mieux avancer dans ma lecture… 

Les personnages n’ont rien d’extraordinaire… Entendez par là qu’ils sont comme vous et moi… et ça aide à bien accrocher à l’histoire, s’identifier, et vivre l’histoire à travers eux. C’est comme ça que j’aime lire les livres d’épouvante, quand j’ai l’impression de moi-même vivre tout ce qui s’y passe.

Je me suis beaucoup attachée à Emma, surtout dans la première moitié du livre… je ressentais ses émotions, et je pensais que ça allait suffire à me faire accrocher au livre jusqu’au bout. 

Continuer à lire … « Ethan, de Sylvain Silvestro »

Enquête paranormale 2.0, de Sylvain Silvestro

Une histoire fantastique et angoissante qui cache une tragédie familiale. Trois amis qui ont les mêmes centres d’intérêt, se sont lancés dans la nouvelle tendance du web : mettre en ligne des vidéos d’enquêtes sur les phénomènes paranormaux. Depuis deux ans, ils écument toutes les bâtisses abandonnées de Provence avec leur matériel dernier cri. Ainsi, ils espèrent capturer des preuves de l’existence d’entités paranormales. Chacun des trois amis participe à ces enquêtes pour atteindre un objectif qui lui est propre. Un jour, ils reçoivent une proposition d’enquête différente des autres. Une proposition qui va peut-être leur amener les réponses qu’ils cherchent tant…

• • • • •
Autoédité
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Est-il encore nécessaire de préciser que tout ce qui touche au paranormal, j’adore ça? Que je suis une fan inconditionnelle des chaînes youtube d’enquêtes paranormales, et que j’adore les histoires de fantômes?
Donc dans un sens, il est normal que j’aie été attirée par ce livre et sa 4e de couverture…
Mais d’un autre côté, cela me rend encore plus exigeante sur les livres qui parlent de ce sujet…

Je ne connaissais pas du tout la plume de Sylvain Silvestro… j’avais juste vu passer certains de ses ouvrages sur des groupes littéraires sur FB, mais sans plus m’y attarder (ma PAL est déjà assez grande comme ça…).
Bon, en vrai, j’ai un autre de ses livres dans ma PAL, depuis un petit temps… (qui sauf erreur de ma part, m’a été conseillé par mon amie Isa – L’antre du bonheur).

Puis en cherchant un livre qui n’avait rien à avoir, je suis tombée par hasard sur celui-ci, et je me suis dit “Pourquoi pas?”… et j’ai bien fait.

Continuer à lire … « Enquête paranormale 2.0, de Sylvain Silvestro »

Le résident, de Frédéric Livyns

Les maisons ont-elles une âme ?
Derrière leurs vieilles tapisseries usées, sous les charpentes de leur grenier, leurs murs peuvent-ils libérer d’anciennes colères, des drames oubliés ?
Alice et ses parents vont le découvrir à leurs dépens.
… Lorsque l’emprise devient cauchemar !

• • • • •
Editions Elixyria (Elixir of Ghost)
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Ahhh ce livre….
Avant toute chose, clairement, parlons de la couverture que je trouve superbe… C’est typiquement le genre de couverture qui attire mon regard… une demeure hyper intrigante, où on se doute d’office que les habitants n’auront pas la vie tranquille qu’elle aspire…

On se retrouve ici face à une famille assez classique en soi, le père – Bertrand – , la mère – Delphine – et la fille adolescente – Alice-. Ils ne sont pas extraordinaires, ils pourraient être vos voisins ou vos amis… et c’est ça que j’aime… Le fait que ce soient des gens ordinaires, ça aide à s’y identifier, à se mettre un tant soit peu à leur place, et à vivre l’histoire en frissonnant pour eux… en tous cas, ça a été comme ça pour moi…

On s’attend à une banale histoire de maison hantée, mais c’est bien plus subtil que ça, …

Continuer à lire … « Le résident, de Frédéric Livyns »

La chambre des murmures – Dean Koontz

Jane Hawk face à la confrérie secrète

« Il n’est plus temps d’attendre… »
Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du « grand jour ». Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4×4 bourré de jerrycans d’essence.
« Accomplis la mission qui t’incombe… »
L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre.
« … et tu seras célèbre et adulée ! »
Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance…

• • • • •
Lu en partenariat avec la maison d’édition 
Editions L’Archipel
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Je vous ai parlé il y a quelques jours du livre Dark Web, du même auteur, et je vous retrouve donc aujourd’hui pour le second tome de la saga. Continuer à lire … « La chambre des murmures – Dean Koontz »