Ethan, de Sylvain Silvestro

Emma et James emménagent enfin dans l’appartement de leur rêve. La jeune femme est sur le point d’accoucher de leur premier enfant et le couple nage dans le bonheur. Rapidement, des bruits étranges vont commencer à se faire entendre presque toutes les nuits. Pas de doute possible : ils proviennent de l’appartement juste au-dessus. Mais il y a un problème, car ce dernier est inoccupé depuis des années…
Pour couronner le tout, une terrible tragédie qui va tout changer s’abat sur nos deux protagonistes…

• • • • •
Auto-édité
Note personnelle : ★ ★ ★ ☆ ☆

• • • • •

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge Lire en Thème, et il entre dans le thème principal “une couverture rouge”, et dans les deux thèmes secondaires, à savoir un auteur auto-édité et un livre d’horreur… Cette lecture remporte donc 5 points.. 

J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume de l’auteur, que j’avais découvert il y a peu dans Enquête paranormale 2.0 (vous trouverez ma chronique ici).
Elle est toujours aussi limpide, fluide, agréable… On n’a pas l’impression de lire un livre de fiction, mais de voir les scènes se dérouler sous nos yeux, et c’est ce que j’aime tant dans sa plume. 

Les chapitres, très courts, donnent du rythme au livre, on a envie d’en savoir plus, alors on en lit un de plus, encore puis encore… j’aime les chapitres courts dans un roman. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, ça me donne l’impression de mieux avancer dans ma lecture… 

Les personnages n’ont rien d’extraordinaire… Entendez par là qu’ils sont comme vous et moi… et ça aide à bien accrocher à l’histoire, s’identifier, et vivre l’histoire à travers eux. C’est comme ça que j’aime lire les livres d’épouvante, quand j’ai l’impression de moi-même vivre tout ce qui s’y passe.

Je me suis beaucoup attachée à Emma, surtout dans la première moitié du livre… je ressentais ses émotions, et je pensais que ça allait suffire à me faire accrocher au livre jusqu’au bout. 

Continuer à lire … « Ethan, de Sylvain Silvestro »

Enquête paranormale 2.0, de Sylvain Silvestro

Une histoire fantastique et angoissante qui cache une tragédie familiale. Trois amis qui ont les mêmes centres d’intérêt, se sont lancés dans la nouvelle tendance du web : mettre en ligne des vidéos d’enquêtes sur les phénomènes paranormaux. Depuis deux ans, ils écument toutes les bâtisses abandonnées de Provence avec leur matériel dernier cri. Ainsi, ils espèrent capturer des preuves de l’existence d’entités paranormales. Chacun des trois amis participe à ces enquêtes pour atteindre un objectif qui lui est propre. Un jour, ils reçoivent une proposition d’enquête différente des autres. Une proposition qui va peut-être leur amener les réponses qu’ils cherchent tant…

• • • • •
Autoédité
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Est-il encore nécessaire de préciser que tout ce qui touche au paranormal, j’adore ça? Que je suis une fan inconditionnelle des chaînes youtube d’enquêtes paranormales, et que j’adore les histoires de fantômes?
Donc dans un sens, il est normal que j’aie été attirée par ce livre et sa 4e de couverture…
Mais d’un autre côté, cela me rend encore plus exigeante sur les livres qui parlent de ce sujet…

Je ne connaissais pas du tout la plume de Sylvain Silvestro… j’avais juste vu passer certains de ses ouvrages sur des groupes littéraires sur FB, mais sans plus m’y attarder (ma PAL est déjà assez grande comme ça…).
Bon, en vrai, j’ai un autre de ses livres dans ma PAL, depuis un petit temps… (qui sauf erreur de ma part, m’a été conseillé par mon amie Isa – L’antre du bonheur).

Puis en cherchant un livre qui n’avait rien à avoir, je suis tombée par hasard sur celui-ci, et je me suis dit “Pourquoi pas?”… et j’ai bien fait.

Continuer à lire … « Enquête paranormale 2.0, de Sylvain Silvestro »

Le résident, de Frédéric Livyns

Les maisons ont-elles une âme ?
Derrière leurs vieilles tapisseries usées, sous les charpentes de leur grenier, leurs murs peuvent-ils libérer d’anciennes colères, des drames oubliés ?
Alice et ses parents vont le découvrir à leurs dépens.
… Lorsque l’emprise devient cauchemar !

• • • • •
Editions Elixyria (Elixir of Ghost)
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Ahhh ce livre….
Avant toute chose, clairement, parlons de la couverture que je trouve superbe… C’est typiquement le genre de couverture qui attire mon regard… une demeure hyper intrigante, où on se doute d’office que les habitants n’auront pas la vie tranquille qu’elle aspire…

On se retrouve ici face à une famille assez classique en soi, le père – Bertrand – , la mère – Delphine – et la fille adolescente – Alice-. Ils ne sont pas extraordinaires, ils pourraient être vos voisins ou vos amis… et c’est ça que j’aime… Le fait que ce soient des gens ordinaires, ça aide à s’y identifier, à se mettre un tant soit peu à leur place, et à vivre l’histoire en frissonnant pour eux… en tous cas, ça a été comme ça pour moi…

On s’attend à une banale histoire de maison hantée, mais c’est bien plus subtil que ça, …

Continuer à lire … « Le résident, de Frédéric Livyns »

La chambre des murmures – Dean Koontz

Jane Hawk face à la confrérie secrète

« Il n’est plus temps d’attendre… »
Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du « grand jour ». Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4×4 bourré de jerrycans d’essence.
« Accomplis la mission qui t’incombe… »
L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre.
« … et tu seras célèbre et adulée ! »
Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance…

• • • • •
Lu en partenariat avec la maison d’édition 
Editions L’Archipel
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Je vous ai parlé il y a quelques jours du livre Dark Web, du même auteur, et je vous retrouve donc aujourd’hui pour le second tome de la saga. Continuer à lire … « La chambre des murmures – Dean Koontz »

Dark web – Dean Koontz

Il faut que j’en finisse… C’est urgent !

Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé… mais qui y a mis fin. Brutalement.
Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort par sa seule volonté. Pour elle, il y a une autre raison. D’autant qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.
Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie – qui souhaite étouffer l’affaire -, Jane veut des réponses, quel qu’en soit le prix… Or, son enquête dérange. Ses ennemis de l’ombre détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.
Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite…

• • • • •
Lu en partenariat avec la maison d’édition
Editions Achipel / Archipoche
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Dean Koontz est un auteur que j’avais hâte de vraiment découvrir un peu mieux depuis pas mal de temps… Du coup, en voyant dans les sorties des éditions de L’Archipel, je n’ai pas hésité une seconde à leur demander à découvrir Dark Web (sorti en poche début février 2019), et la suite, La chambre des murmures (sorti en grand format également début février 2019), dans le cadre de notre collaboration.
Par contre, j’avais eu vent de l’auteur pour ses livres d’horreur, et là, on est totalement dans un autre registre.

Avant toute chose, je tiens à vous préciser qu’il ne faut pas se fier au titre du livre, car il est très trompeur : on pourrait s’attendre à découvrir un livre où l’on se confronte au Dark web, c’est à dire aux sites internet cachés (liés à la prostitution, la drogue, les crimes, ….), où le numérique aurait une grande part dans l’histoire, etc… mais il n’en est rien… on en parle un peu, certes, mais ce n’est pas un élément central du roman… Continuer à lire … « Dark web – Dean Koontz »

Le colis – Sebastian Fitzek

Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.
Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

• • • • •
Editions L’archipel 
Lu en partenariat avec la maison d’édition
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Sebastian Fitzek est un auteur que j’aime beaucoup… Je l’ai pourtant découvert complètement par hasard: quand je suis arrivée dans ma petite ville il y a plus ou moins 10 ans, je m’étais rendue à la bibliothèque avec une liste d’une dizaine de livres que j’aurais aimé emprunter (on ne peut en emprunter que 5 à la fois, mais j’avais vu large) e finalement, il n’y en avait qu’un de ma liste à disposition… J’avais parcouru un peu les rayons, et était tombée sur Thérapie, que j’ai donc emprunté, et finalement dévoré en moins d’une journée ! (Je devrais d’ailleurs le relire 🙂 ). J’ai eu un gros coup de coeur pour sa plume, et ce fut le cas pour plusieurs autres de ses romans.

Si certaines de ses parutions suivantes ne me tentaient que moyennement de par leur résumé, et que pour d’autres, comme Passager 23, je n’ai jamais trouvé le temps de les caser dans mes lectures, Le colis a immédiatement attiré mon attention. Continuer à lire … « Le colis – Sebastian Fitzek »

L’erreur – Susi Fox

Le pire est arrivé. Mais personne ne vous croit.
Sasha a toujours voulu un bébé.  
Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu’au jour où elle se retrouve à l’hôpital pour subir une césarienne d’urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu’elle s’attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu’on lui amène n’est pas le sien. 
La jeune mère n’a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre, ni sa meilleure amie, appelée au secours. 
Pour tous, Sasha souffre d’un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l’instinct d’une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences. 
Si le bébé devant elle n’est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ? 

• • • • •
Editions Fleuve
Note personnelle : ★ ★ ★ ☆ ☆

• • • • •

Le résumé du livre avait directement attiré mon attention… C’est le genre d’histoire que j’aime découvrir, que ce soit en fiction ou en témoignage. Je me suis toujours demandée comment le personnel hospitalier peut (potentiellement) faire ce genre d’erreur, d’une part, et d’autre part, comment les ressentis de la mère et sa conviction qu’il y a un soucis peuvent autant être occultés par tout le monde… ça me sidère.
C’est donc confiante que je me suis lancée dans la lecture de ce livre. Continuer à lire … « L’erreur – Susi Fox »

Le cadeau, de Sebastian Fitzek

Il est des cadeaux qu’on préférerait ne jamais recevoir…
Arrêté à un feu à Berlin, Milan Berg aperçoit sur le siège arrière d’une voiture une ado terrorisée qui plaque une feuille de papier contre la vitre. Un appel au secours ? Milan ne peut en être certain : il est analphabète. Mais il sent que la jeune fille est en danger de mort.
Lorsqu’il décide de partir à sa recherche, une odyssée terrifiante commence pour lui. Accompagné d’Andra, sa petite amie, Milan est contraint de retourner sur l’île de son enfance. Là, il va découvrir des pans entiers de son passé qu’il avait oubliés…
Une cruelle prise de conscience s’impose alors : la vérité est parfois trop horrible pour qu’on puisse continuer à vivre avec elle – et l’ignorance est souvent le plus beau des cadeaux…

• • • • •
Editions L’archipel
Lu en partenariat avec la maison d’édition via Netgalley
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Ahhhhh Sebastian Fitzek…
À mes yeux, il s’apparente à mon Stephen King du Thriller 🙂 Il parvient toujours à m’embarquer dans ses histoires, pour mon plus grand plaisir…
Du coup quand j’ai vu ce roman dans les sorties de l’Archipel, je n’ai pas hésité une seule seconde.

Aujourd’hui, je vous parle donc de son dernier opus, Le cadeau.

Je dois bien vous dire que le début m’a fait assez peur… et pas dans le bon sens du terme… On fait la connaissance de Milan dans le milieu carcéral, et pas de la meilleure manière qui soit.

« Il était nu et quelqu’un était en train de le déchirer en deux. Ce n’était pas une impression. Ça arrivait ici et maintenant, sur le carrelage de la vieille buanderie de la prison, juste à côté du sèche-linge industriel. Milan s’entendit pousser un grognement qui n’avait rien d’humain. Sans la chaussette fourrée dans sa bouche, il aurait hurlé à en réveiller tout le bâtiment. Non que ça eût changé quoi que ce soit. Le petit groupe avait payé assez cher pour pouvoir passer la nuit avec le nouveau. »

Je vous avoue que l’idée que tout le livre se passe dans ce décor ne m’emballait pas trop… mais fort heureusement, ce ne fut pas le cas, on en sort très vite pour passer dans le passé de Milan et voir ce qui l’a conduit là… ouf.

On découvre très vite que Milan est analphabète, ou plutôt souffre d’alexie (incapacité totale de lire quoi que ce soit, sans lien avec une incapacité physique).

Continuer à lire … « Le cadeau, de Sebastian Fitzek »

[Avis de lecture] Les cinq règles du mensonge, de Ruth Ware

RÈGLE NUMÉRO UN
Dis un mensonge

RÈGLE NUMÉRO DEUX
Ne change pas ta version

RÈGLE NUMÉRO TROIS
Ne te fais pas prendre

RÈGLE NUMÉRO QUATRE
Ne pas se mentir les unes aux autres

RÈGLE NUMÉRO CINQ
Savoir quand cesser de mentir

• • • • •
Editions Fleuve noir
Lu en partenariat avec la maison d’édition via Netgalley
Note personnelle : ★ ★ ★ ☆ ☆

• • • • •

Typiquement, dans le début du livre, on se croirait dans un téléfilm AB3… alors n’allez pas prendre ça pour un défaut, car personnellement, je suis très bon public de ces téléfilms 🙂

4 filles que tout oppose deviennent amies en fréquentant le même internat pendant leur adolescence. Elles jouent à un jeu particulier, le jeu du mensonge, qui leur permet de remporter des points à chaque mensonge dit et cru par leur « victime ».

— Merci, mais je préfèrerais encore m’asseoir à côté des toilettes. Qu’est-ce qui t’as pris, de me raconter que miss Weatherby était enceinte ? Je lui ai envoyé une carte de félicitations, et elle a complètement pété les plombs. J’ai été consignée pour six semaines. Thea n’a rien dit, mais j’ai bien vu qu’elle se donnait du mal pour ne pas pouffer, et Kate, qui était assise dos à Helen, a articulé dix points et levé les doigts vers Thea, avec un grand sourire.

Jusqu’au jour où il y a le mensonge de trop, où les choses tournent mal…
17 ans plus tard, chacune a fait sa vie, elles ont pris des chemins différents, mais il suffit d’un appel à l’aide de l’une d’entre elles pour que tout remonte à la surface et que toutes accourent pour voler à l’aide de leur amie.

Continuer à lire … « [Avis de lecture] Les cinq règles du mensonge, de Ruth Ware »

Les cendreux, de Frédéric Livyns

2019
Quelle est donc cette mystérieuse infection foudroyante qui s’étend et que rien ne semble pouvoir arrêter ? Comment survivre dans cette ville devenue une véritable zone de guerre ? Comment résister lorsque chaque être contaminé se transforme en monstre avide de sang ? Ces créatures innommables à la peau grisâtre qu’on nomme les cendreux peuvent-elles être guéries ? Lucie tentera de rester vivante dans cette civilisation sur le point de s’écrouler, afin de faire éclater la vérité.

• • • • •
Editions Nutty Sheep
24 août 2019 – 51 pages
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Comment vous dire…
Isa m’a tellement parlé en bien de ce livre de Frédéric que je ne pouvais que le sortir en priorité de ma PAL… Pourtant, en général, je ne suis pas du genre à lire de suite un livre « parce qu’on me dit que je dois le lire »… mais je savais qu’avec l’auteur, je ne serais pas déçue….

Et comme de bien entendu, c’est un coup de cœur…

Quand on parle de virus… quand on parle de quarantaine… quand on parle d’agressivité chez les gens (dans une moindre mesure)… en ce moment on pourrait penser immédiatement au Covid… eh bien non, nous sommes dans Les cendreux…

Continuer à lire … « Les cendreux, de Frédéric Livyns »