[avis de lecture] #Help – Sinéad Crowley

Attention à ce que vous dévoilez sur Internet… Claire, une jeune inspectrice enceinte de six mois, enquête sur la mort d’une mère célibataire dont la vie sociale se résumait à la fréquentation d’un forum d’entraide pour jeunes mamans. Mise au repos forcé, Claire s’inscrit à son tour sur Netmammy.com…

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] #Help – Sinéad Crowley »

[avis de lecture] Sous nos yeux – Cara Hunter

Alerte enlèvement : la petite Daisy Mason, 8 ans, a disparu lors d’une fête, donnée dans le jardin de ses parents. Elle était déguisée en pâquerette : elle portait une robe, des collants et des chaussures vertes, ainsi qu’une coiffe avec des pétales blancs. Et personne n’a rien vu. L’inspecteur Adam Fowley, qui prend en charge l’enquête, sait bien que, dans 90% des cas, c’est un proche qui a fait le coup. Il a lui-même perdu un fils, Jake, quelques mois plus tôt. Or, la famille de Daisy compte son lot d’étranges individus : sa mère fait ce qu’elle peut pour préserver les apparences, son père se montre systématiquement sur la défensive, et le petit frère ne dit pas un mot… Le vernis de respectabilité si cher à ce quartier de la classe moyenne s’effrite peu à peu sous la pression de l’enquête, des rumeurs et des réseaux sociaux. Les Mason, famille modèle, préfèrent parfois le mensonge par omission à la vérité, et des secrets inavouables sont sur le point d’éclater

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Sous nos yeux – Cara Hunter »

[avis de lecture] Souvenirs effacés – Arno Strobel

L’enlèvement de son fils… Sa fuite nocturne à travers le parc… Le coup sur la tête… A son réveil d’un coma de deux mois, Sibylle a l’impression de se souvenir de tout. Elle a 34 ans, vit avec son mari dans une ville voisine.
Étrangement, le médecin à son chevet lui assure qu’elle n’a jamais eu d’enfant. Sibylle décide alors de fuir l’hôpital en pleine nuit pour rentrer chez elle.

Une automobiliste stoppe et la raccompagne jusqu’à son domicile. Mais, lorsque son mari ouvre la porte, il ne la reconnaît pas, malgré les détails intimes qu’elle lui livre.
A qui Sibylle peut-elle faire encore confiance ? Et qui est-elle vraiment ?

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Souvenirs effacés – Arno Strobel »

[avis de lecture] Troubles de voisinage – Elizabeth George

 » L’endroit parfait pour y vivre « , titrait chaque année la gazette locale au sujet de Napier Lane. Ses habitants n’étaient pas peu fiers de cet hommage, jusqu’au jour où Anfisa Telyeguine y emménage. Arrivée d’on ne sait où, avec son accent russe et ses manières bizarres, elle plante du lierre et construit un poulailler sur ce qui était auparavant un ravissant jardin à l’anglaise. La vieille femme vit recluse, volets fermés… et inquiète, il va sans dire, tout son voisinage.

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Troubles de voisinage – Elizabeth George »

[avis de lecture] Enterrées vivantes – Arno Strobel

Quand elle ouvre les yeux, rien. Le noir total. Si elle essaie de bouger, elle se cogne de tous côtés contre une paroi. Elle se sait prise au piège. Enfermée dans un cercueil, d’où personne ne peut l’entendre crier. Quand Eva se réveille, elle comprend qu’il s’agissait d’un cauchemar. Mais le soulagement n’est que de courte durée : elle remarque sur son corps des traces de coups, comme si elle avait réellement été molestée ou qu’elle s’était débattue. Au même moment, à Cologne, la police découvre le corps d’une femme enterrée vivante dans un cercueil… qui n’est autre que la demi-sœur d’Eva. Pour Eva, c’est certain : il ne s’agit pas d’une simple coïncidence. Aussi préfère-t-elle ne pas en parler aux enquêteurs. Quand, peu de temps après, le cadavre d’une autre femme est retrouvé dans les mêmes conditions, le commissaire Menkhof souhaite d’urgence interroger Eva. Mais celle-ci s’est volatilisée juste après avoir consulté son psy…

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Enterrées vivantes – Arno Strobel »

[avis de lecture] Les contes interdits : Blanche Neige – Louis-Pier Sicard

Une femme coupable d’un crime dont elle n’a plus souvenir.
Une évasion vers une forêt où la noirceur ne vient jamais seule.
La découverte d’un manoir abandonné aux secrets bien cachés.
Des bougies qui s’éteignent, des ombres qui se lèvent, des objets qui se déplacent d’eux-mêmes.
Et des coups qui résonnent contre la porte, avant d’être défoncée…

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Les contes interdits : Blanche Neige – Louis-Pier Sicard »

[avis de lecture] Possession – Paul Tremblay

Malgré une mère alcoolique et un père au chômage, la famille Barrett tente de mener une vie ordinaire dans la tranquille banlieue de Beverly, Massachusetts, jusqu’au jour où leur fille de 14 ans, Marjorie, commence à manifester les symptômes d’une étrange schizophrénie. Alors que des événements de plus en plus angoissants se produisent, les Barrett décident de faire appel à un prêtre, qui ne voit qu’une seule solution : l’exorcisme. À court d’argent, la famille accepte l’offre généreuse d’une chaîne de télévision ; en contrepartie, elle suivra la guérison de Marjorie en direct. L’émission connaît un succès sans précédent. Pourtant, elle est interrompue du jour au lendemain sans explications. Que s’est-il passé dans la maison des Barrett ?

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Possession – Paul Tremblay »

[avis de lecture] Une seconde de trop – Linda Green

Un seconde de trop et vous perdez tout. un, deux, trois… Lisa Dale ferme les yeux et compte jusqu’à cent lors d’une partie de cache-cache avec sa fille. Lorsqu’elle les rouvre, Ella, quatre ans, a disparu. Sans laisser la moindre trace. La police, les médias et la famille de Lisa font corps pour retrouver la fillette. Mais si leur instinct les éloignait d’Ella ? Et si le ravisseur était connu d’eux tous ? Suspense psychologique addictif, Une seconde de trop explore la culpabilité d’une mère et le cauchemar de tout parent : la disparition d’un enfant. Numéro un des ventes dès sa parution, et acclamé par la presse, ce roman vous glacera le sang.

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] Une seconde de trop – Linda Green »

Les nouveaux voisins – de Catherine McKenzie

Julie Prentice, son mari Daniel et leurs jumeaux de six ans déménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui harcèle Julie depuis la parution de son roman Le Jeu de l’assassin, devenu un best-seller. Le charmant quartier de Mount Adams semble l’endroit parfait pour un nouveau départ.
Mais l’intégration dans cette nouvelle ville n’est pas si facile, et Julie fait rapidement face à une certaine hostilité de la part de ses voisins, notamment Cindy Sutton, la présidente de l’association du quartier. Quoi que Julie fasse, ça ne fait qu’empirer la situation. Heureusement qu’elle peut compter sur John Dunbar, qui vit à côté, et avec qui elle se lie très vite d’amitié. Mais elle est loin d’imaginer qu’une banale conversation avec lui va faire éclater sa vie en morceaux.
Julie et sa famille deviennent bientôt la cible de brimades de plus en plus troublantes et le bonheur apparent de Mount Adams se transforme en cauchemar. La harceleuse de Julie l’a-t-elle retrouvée, ou est-ce que ce sont ses voisins qui lui veulent du mal ? Alors que les tensions grandissent au sein du voisinage, les ennemis se révèlent et les répercussions pourraient être mortelles.

16/20 : Une lecture simple mais agréable...j'ai aimé le côté psychologique.

Ce qui m’a attiré dans ce livre ? Déjà, le fait qu’un des couples mis en scène a des jumeaux… Car il faut bien le reconnaître, je suis une dingue des livres mettant en scènes des jumeaux….
Puis le côté « j’ai des voisins sympas mais peut être pas tant que ça », … j’aime assez (j’avais adoré Derrière la haine, de Barbara Abel , par exemple)…

Ce que j’ai aimé : 
On se retrouve dans une sorte de huis clos de quartier, et ça donne un côté presque étouffant que j’adore… J’avoue que les huis-clos, c’est quelque chose que j’aime particulièrement dans les lectures… je trouve que cela apporte un plus lugubre à l’ambiance, l’impression de ne pas pouvoir s’en sortir, d’être pris au piège…

L’écriture de l’auteur : elle a le don de mettre des petits éléments en avant pour nous tenir en haleine, pour nous faire douter, pour capter notre attention juste au bon moment…
Le fait que jusqu’au bout, je me suis posée plein de questions, j’ai émis des hypothèses, et finalement, j’étais à côté de la plaque… c’est finalement quelque chose que j’ai apprécié…

Par contre, ce n’est pas un livre d’action, si c’est ce que vous recherchez, passez votre chemin… Là, on est dans le psychologique (les thrillers que je préfère)

Point de vue des personnages, ils ont tous leur place, aucun n’est là juste pour décorer… et ils sont relativement bien travaillés d’un point de vue psychologique pour nous permettre de les « connaître », et de bien les imaginer dans l’histoire et dans leur vie.

De même, l’alternance des points de vue des personnages, celui de Julie et celui de son voisin John, c’est enrichissant pour la lecture et ça permet de ne pas tomber dans une routine narrative. Ça donne aussi l’impression d’être omniscient, de pouvoir se faire un avis global, même si au final, ça n’aide pas toujours à démêler le faux du vrai…

Ce que je n’ai pas aimé (ou un peu moins on dira): 
L’alternance passé- présent
Vous me direz, c’était essentiel pour le roman, mais au final, est-ce dû à la fatigue,mais par moment, j’étais un peu perdue… même si j’ai aimé ça… (vous la sentez, l’indécision qui est mienne ?:) )
Je trouve aussi que la chute, le dénouement, arrive un peu trop rapidement, j’aurais aimé que la fin soit un peu plus travaillée… ici, au vu du reste du roman, je m’attendais à quelque chose de plus « Bam », et puis non… c’est dommage…

Cela reste néanmoins une très bonne lecture que je ne regrette pas du tout !

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 



30. une chaise ou équivalent. (j’accepte sofa) –> une chaise de jardin

Lu en partenariat avec la maison d’édition via Netgalley

Ce livre vous intéresse? Les infos pratiques…

 

Le couple d’à côté de Shari Lapena

Titre :Le couple d’à coté
Auteur : Shari Lapena
Maison d’édition :  Presses de la Cité (Thriller)
Sortie : 21/09/2017
# de pages : 336 pages
Genre : thriller

La baby-sitter leur a fait faux bond, et alors ? Invités à un dîner chez leurs voisins, Anne et Marco décident de ne pas renoncer à leur soirée. Cora, leur bébé de six mois, dort à poings fermés et ils ne sont qu’à quelques mètres. Que peut-il arriver ? Toutes les demi-heures, l’un ou l’autre va vérifier que tout va bien. Pourtant, quand à une heure déjà avancée, le couple regagne son domicile, c’est un berceau vide qui les attend.
Désespérés mais aussi dépassés, les jeunes parents attirent les soupçons de la police : Anne en dépression depuis son accouchement, Marco au bord de la ruine… les victimes ont soudain des allures de coupables. Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimuler, derrière une image lisse et parfaite de terribles secrets. L’heure de la révélation a sonné

Un thriller psychologique très addictif.

 

Si vous suivez le blog depuis quelques temps, vous savez que les histoires de disparitions d’enfants, c’est quelque chose que j’aime énormément…. Quand en plus de ça, c’est un enfant en bas-âge et qu’on soupçonne la mère parce qu’elle fait une dépression post-partum, ça éveille ma curiosité.

Ce livre m’a donc immédiatement interpellée par son résumé.

J’ai tout de suite eu une certaine empathie pour la mère, et ça m’a permis de vivre ma lecture à travers ses yeux. Et j’ai donc immédiatement accroché, vous l’avez compris. Pourtant, j’ai eu beaucoup de mal à cerner les parents, à voir exactement « qui » ils étaient… ils ont gardé une bonne part d’ombre au long du roman. Le psychologique est très important dans ce livre, et c’est son intérêt… car il faut le dire, l’idée de base n’a rien de novateur, c’est la manière dont c’est géré qui fait tout…

J’aime beaucoup les ambiances en huis clos, comme c’est le cas ici.

J’ai trouvé que l’auteur prenait un malin plaisir à jouer avec nous… genre nous lâcher une bombe, on se dit « c’est tout, c’était ça le fin mot de l’histoire ? », puis nous entraîne dans une suite abracadabrante où finalement, tout est remis en questions… j’ai adoré.

Le suspense est manié de main de maître, la tension monte petit à petit, on se demande de plus en plus si oui ou non, on retrouvera la petite Cora… et ce jusqu’aux révélations finales qui sont là pour nous choquer un bon coup. Le dénouement ne manque pas d’intensité et d’intérêt.

Une fois le livre commencé, il m’a été difficile de le poser, car chapitre après chapitre, on a envie de savoir la suite.. c’est ce qui, pour moi, fait un bon livre thriller.

Une écriture fluide, addictive, naturelle, une histoire psychologique, « tordue », avec plein de rebondissements inattendus pour tenir le lecteur en haleine… un sans faute 🙂

 

Lu en partenariat avec la maison d’édition via Netgalley