Les fondus, tome 04 : Les fondus de la cuisine de Christophe Cazenove & Hervé Richez & Olivier Saive

Editions Bamboo
48 pages – sorti en 2008

Des gags gratinés et des thèmes savoureux : la première BD qui donne faim !

Pour faire un bon « Fondus de la cuisine », prenez quelques épicuriens en situation, ouverts à toutes les cuisines… dans la même journée ; ajoutez-y des cuistots du dimanche, qui peinent à réchauffer une boîte de raviolis ; assaisonnez de quelques conseils pour que la cuisine du monde ne tourne pas en cuisine immonde. Et pour des repas vraiment conviviaux, arrosez le tout avec les meilleurs crus de l’humour. 
À consommer sans modération !

arabesque1

 3 J’avais choisi cette petite BD pour me changer un peu les idées, changer de mes lectures habituelles, et reprendre en douceur avec les BD… Et puis, mon chéri aimant ce genre de lecture, je me suis dit que pour un livre acheté, cela ferait deux heureux à la maison 🙂

Les dessins n’ont rien d’extraordinaires, et à bien y penser le « scénario » non plus (une page = une anecdote) mais malgré tout, j’ai passé un bon moment lecture.

Ca se lit sans peine, on peut l’interrompre, y revenir plus tard sans aucun problème, c’est l’avantage.

Une petite chose qui m’a plu, et je vous le met, car ça me fait vraiment penser à un dîner presque parfait… A vous de trouver le menu (simple) qui correspond à ceci:

« Ce soir, je vous ai préparé du délice d’escargots, puis je vous servirai en même temps la tentation du lapin à la rosée matinale…
Viendra un émincé de parmentier, sauce à l’huile chaude qui accompagnera le plat principal…
un succulent mélange aromatisé aux herbes hachées menu d’animaux porcins dans sa peau naturelle… »

Alors, vous avez trouvé?

Bref, pas mal de stéréotypes, mais de l’humour à gogo, à découvrir si vous en avez l’occasion…

 

[Avis express] Les fonctionnaires, tome 01 : Métro, dodo, dodo… (Bloz & M’duc)

Genre : BD
Nombre de pages : 46 pages

Maison d’édition : Bamboo
Année d’édition : 2001

Qui a dit que les fonctionnaires étaient des privilégiés, sans ambitions et prêts à tout pour en faire le moins possible ? En tout cas, avec Bloz et M’Duc, on ne peut pas leur reprocher de manquer d’humour ! Tous deux issus de la fonction publique, ils croquent – toujours avec pertinence mais jamais avec méchanceté – les petits défauts de ceux que l’on critiquent parfois… et que l’on envie souvent !

Ahh cette BD… tout un programme…

Je ne connaissais pas du tout avant de tomber dessus par hasard, mais au vu de mon nouveau boulot, je ne pouvais pas passer à côté 🙂

Alors, qu’on se le dise, certes,  les images sont simples et pas super travaillées… mais ça, c’est vraiment secondaire…

Les préjugés et clichés sur les fonctionnaires vont bon train, ce n’est pas nouveau… mais là,  les voir en images, ça leur donne encore plus de force et franchement, ça m’a bien fait rire…

Je vous mets quelques passages pour vous donner une idée, mais sincèrement, si vous aimez les BD du genre « Les blondes », vous adorerez « Les fonctionnaires »…

lesfonctionnaires1

**

lesfonctionnaires2

Logo Livraddict