Les invisibles de Fougeret , de Véronique Geffroy

Laissez-moi vous raconter une histoire aussi incroyable que réelle.
Lorsque j’ai entraîné ma famille dans l’acquisition et la restauration d’un château abandonné, j’ignorais qu’il était encore habité par ses anciens occupants. Si au début les voix, silhouettes, coups dans les murs et manifestations physiques étranges nous laissaient perplexes, nous avons appris à les connaître, à les comprendre et, pour certains, à les craindre.
Mais loin des clichés sur les maisons hantées, les invisibles de Fougeret nous ont surtout fait grandir. Si nous voulions nous en sortir vivants, il fallait ouvrir notre esprit aux esprits du lieu.

• • • • •
Editions Michel Lafon
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Oh la la, cette chronique est tellement compliquée à écrire pour moi… Non pas parce que le livre ne m’a pas plu, mais parce qu’au contraire, j’ai tellement adoré ma lecture que d’une part, je ne sais pas par où commencer, et d’autre part, si je m’écoutais, je vous en ferais limite un résumé en 10 pages 🙂 

“Ce château avait quelque chose d’intrigant. Je me suis souvenue que, quelques années auparavant, je m’étais interrogée sur ce domaine dont les poivrières en ardoises brillaient de l’autre côté de la rivière. Il m’avait déjà fait signe. Je l’avais alors ignoré. Il venait de se rappeler à moi. “

La plume de Véronique est juste exceptionnelle… tout simplement parce qu’on sent qu’elle écrit avec passion, et avec le coeur, et qu’elle parvient à merveille à nous transmettre ses ressentis, ses émotions, sa passion… 

J’ai commencé cette lecture sans me focaliser sur l’aspect strictement paranormal. Car même si cela m’intéressait – on ne va pas se mentir, Fougeret est principalement réputé pour cela –  j’avais surtout hâte de voir comment une personne lambda en arrive à vouloir s’offrir un château et le rénover. et pour avoir vu il y a peu un reportage sur les premiers mois de travaux, et le résultat qu’il y a aujourd’hui… je trouve le travail accompli admirable et fascinant, surtout quand on voit tout ce par quoi ils ont dû passer pour en arriver là.. 

Continuer à lire … « Les invisibles de Fougeret , de Véronique Geffroy »

Ethan, de Sylvain Silvestro

Emma et James emménagent enfin dans l’appartement de leur rêve. La jeune femme est sur le point d’accoucher de leur premier enfant et le couple nage dans le bonheur. Rapidement, des bruits étranges vont commencer à se faire entendre presque toutes les nuits. Pas de doute possible : ils proviennent de l’appartement juste au-dessus. Mais il y a un problème, car ce dernier est inoccupé depuis des années…
Pour couronner le tout, une terrible tragédie qui va tout changer s’abat sur nos deux protagonistes…

• • • • •
Auto-édité
Note personnelle : ★ ★ ★ ☆ ☆

• • • • •

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge Lire en Thème, et il entre dans le thème principal “une couverture rouge”, et dans les deux thèmes secondaires, à savoir un auteur auto-édité et un livre d’horreur… Cette lecture remporte donc 5 points.. 

J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume de l’auteur, que j’avais découvert il y a peu dans Enquête paranormale 2.0 (vous trouverez ma chronique ici).
Elle est toujours aussi limpide, fluide, agréable… On n’a pas l’impression de lire un livre de fiction, mais de voir les scènes se dérouler sous nos yeux, et c’est ce que j’aime tant dans sa plume. 

Les chapitres, très courts, donnent du rythme au livre, on a envie d’en savoir plus, alors on en lit un de plus, encore puis encore… j’aime les chapitres courts dans un roman. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, ça me donne l’impression de mieux avancer dans ma lecture… 

Les personnages n’ont rien d’extraordinaire… Entendez par là qu’ils sont comme vous et moi… et ça aide à bien accrocher à l’histoire, s’identifier, et vivre l’histoire à travers eux. C’est comme ça que j’aime lire les livres d’épouvante, quand j’ai l’impression de moi-même vivre tout ce qui s’y passe.

Je me suis beaucoup attachée à Emma, surtout dans la première moitié du livre… je ressentais ses émotions, et je pensais que ça allait suffire à me faire accrocher au livre jusqu’au bout. 

Continuer à lire … « Ethan, de Sylvain Silvestro »

Enquête paranormale 2.0, de Sylvain Silvestro

Une histoire fantastique et angoissante qui cache une tragédie familiale. Trois amis qui ont les mêmes centres d’intérêt, se sont lancés dans la nouvelle tendance du web : mettre en ligne des vidéos d’enquêtes sur les phénomènes paranormaux. Depuis deux ans, ils écument toutes les bâtisses abandonnées de Provence avec leur matériel dernier cri. Ainsi, ils espèrent capturer des preuves de l’existence d’entités paranormales. Chacun des trois amis participe à ces enquêtes pour atteindre un objectif qui lui est propre. Un jour, ils reçoivent une proposition d’enquête différente des autres. Une proposition qui va peut-être leur amener les réponses qu’ils cherchent tant…

• • • • •
Autoédité
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Est-il encore nécessaire de préciser que tout ce qui touche au paranormal, j’adore ça? Que je suis une fan inconditionnelle des chaînes youtube d’enquêtes paranormales, et que j’adore les histoires de fantômes?
Donc dans un sens, il est normal que j’aie été attirée par ce livre et sa 4e de couverture…
Mais d’un autre côté, cela me rend encore plus exigeante sur les livres qui parlent de ce sujet…

Je ne connaissais pas du tout la plume de Sylvain Silvestro… j’avais juste vu passer certains de ses ouvrages sur des groupes littéraires sur FB, mais sans plus m’y attarder (ma PAL est déjà assez grande comme ça…).
Bon, en vrai, j’ai un autre de ses livres dans ma PAL, depuis un petit temps… (qui sauf erreur de ma part, m’a été conseillé par mon amie Isa – L’antre du bonheur).

Puis en cherchant un livre qui n’avait rien à avoir, je suis tombée par hasard sur celui-ci, et je me suis dit “Pourquoi pas?”… et j’ai bien fait.

Continuer à lire … « Enquête paranormale 2.0, de Sylvain Silvestro »

Le résident, de Frédéric Livyns

Les maisons ont-elles une âme ?
Derrière leurs vieilles tapisseries usées, sous les charpentes de leur grenier, leurs murs peuvent-ils libérer d’anciennes colères, des drames oubliés ?
Alice et ses parents vont le découvrir à leurs dépens.
… Lorsque l’emprise devient cauchemar !

• • • • •
Editions Elixyria (Elixir of Ghost)
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Ahhh ce livre….
Avant toute chose, clairement, parlons de la couverture que je trouve superbe… C’est typiquement le genre de couverture qui attire mon regard… une demeure hyper intrigante, où on se doute d’office que les habitants n’auront pas la vie tranquille qu’elle aspire…

On se retrouve ici face à une famille assez classique en soi, le père – Bertrand – , la mère – Delphine – et la fille adolescente – Alice-. Ils ne sont pas extraordinaires, ils pourraient être vos voisins ou vos amis… et c’est ça que j’aime… Le fait que ce soient des gens ordinaires, ça aide à s’y identifier, à se mettre un tant soit peu à leur place, et à vivre l’histoire en frissonnant pour eux… en tous cas, ça a été comme ça pour moi…

On s’attend à une banale histoire de maison hantée, mais c’est bien plus subtil que ça, …

Continuer à lire … « Le résident, de Frédéric Livyns »