L’erreur – Susi Fox

Le pire est arrivé. Mais personne ne vous croit.
Sasha a toujours voulu un bébé.  
Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu’au jour où elle se retrouve à l’hôpital pour subir une césarienne d’urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu’elle s’attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu’on lui amène n’est pas le sien. 
La jeune mère n’a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre, ni sa meilleure amie, appelée au secours. 
Pour tous, Sasha souffre d’un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l’instinct d’une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences. 
Si le bébé devant elle n’est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ? 

• • • • •
Editions Fleuve
Note personnelle : ★ ★ ★ ☆ ☆

• • • • •

Le résumé du livre avait directement attiré mon attention… C’est le genre d’histoire que j’aime découvrir, que ce soit en fiction ou en témoignage. Je me suis toujours demandée comment le personnel hospitalier peut (potentiellement) faire ce genre d’erreur, d’une part, et d’autre part, comment les ressentis de la mère et sa conviction qu’il y a un soucis peuvent autant être occultés par tout le monde… ça me sidère.
C’est donc confiante que je me suis lancée dans la lecture de ce livre.

La première moitié, ça allait, j’étais dans le rythme du livre, voire même complètement happée par l’histoire, mais à partir de la moitié, je ne sais pas pourquoi, un blocage, j’ai commencé à m’ennuyer sévère et à me dire que le fil était rompu…

J’ai trouvé qu’on partait un peu dans tous les sens, qu’on nous gavait de chose inutiles à l’histoire comme si l’on avait voulu combler des pages vides pour atteindre un certain nombre de pages, tout simplement, peut importe si le contenu était intéressant ou pas.. Sauf qu’à force, l’histoire s’est un peu perdue au milieu de tout ce flot d’inutile…

Et je ne vais pas vous spoiler en vous disant ça, mais une femme, du milieu médical de surcroît, qui pendant toute sa grossesse a eu confirmation que c’était une fille, et accouche d’un petit garçon… d’accord, ça peut arriver, mais la moindre des choses est de faire quelques vérifications, non ? Rien que ça, ça m’a déjà dérangée.

Le manque de présence et de considération de la part du papa aussi m’a sidérée… Je en sais pas, je n’ai pas accroché du tout avec ce personnage, que j’ai trouvé dérangeant du début à la fin… et je me dis que si j’avais un conjoint pareil dans de telles circonstances, je lui aurait bien vite dit ses 4 vérités !

Par contre j’ai apprécié les aller-retours entre le passé et le présent. J’ai également beaucoup apprécié les thématiques que l’on peut retrouver et qui poussent à la réflexion, du coup : l’attente de la maternité, quand le « simple fait » de devenir mère, de tomber enceinte, qui semble si facile pour certaines femmes, est un vrai chemin semé d’embûches pour d’autres qui aimeraient tant connaître ce bonheur, les liens mère-enfant et la difficultés quand on ne se sent aucun lien avec son enfant, la résignation de ne pas avoir la famille idéale qu’on imaginait, …

Le twist final, je ne l’ai pas trouvé si extraordinaire que ça… je ne l’ai pas trouvé si imprévisible que ça, et il ne m’a pas « émerveillée »…

En bref, un livre qui tire un peu un longueur, où l’on retrouve, je trouve,un peu trop d’incohérences, mais qui traitent de sujets qui m’ont interpellés. Une lecture en demi teinte que je ne regrette pas, mais il ne faut pas trop en attendre. Ce n’est pas le livre de l’année.
Article initialement publié sur Lire sous la Lune le 2 mars 2019

 

[Série] Mon amie Adèle

Une mère célibataire commence une liaison adultérine avec un homme marié. La jeune femme se noue d’amitié avec l’épouse bafouée. Plus elle fréquente l’un et l’autre, plus elle se demande les terribles secrets que ces deux-là peuvent cacher derrière l’apparence d’un mariage heureux et réussi.

Cette mini-série britanique est sortie sur Netflix le 17 février. Elle comporte 6 épisodes de plus ou moins 50 minutes.

Elle est tirée d’un roman, thriller psychologique du même nom, de Sarah Pinborough, qui était sorti aux éditions Préludes en septembre 2017 et réédité au Livre de Poche.

Le casting principal

Simona Brown , que l’on a pu découvrir entre autre dans Kiss me first, une autre série Netflix.
Tom Bateman, qui a joué, entre autres, aux côtés de Johnny Depp dans Le crime de l’Orient Express, et que l’on pourra retrouver prochainement dans Mort sur le Nil, tous deux tirés des romans d’Agatha Christie.
Eve Ewson : qui n’est autre que la fille de Bono (U2).On a pu la retrouver dans Le pont des espions, aux côtés de Tom Hanks ,ou encore dans Papillon ou Robin des bois (2018)
Robert Aramayo,  que l’on a découvert dans Game of Thrones notamment.

La bande annonce

Et j’en pense quoi? 

Continuer à lire … « [Série] Mon amie Adèle »

[avis de lecture] Juste avant la nuit – Isabel Ashdown

Lors des funérailles de leur mère, Jess retrouve sa sœur Emily, perdue de vue depuis près de quinze ans. Elle lui propose de venir habiter chez elle et son mari, James, dans leur maison de l’île de Wight. Le soir du Nouvel An, le couple part faire la fête et laisse Emily avec leur bébé, Daisy. Lorsqu’ils rentrent, au petit matin, la police est là. Daisy a disparu. Le cauchemar commence. Bien vite, le commissaire Jacobs, en charge de l’enquête, relève des incohérences dans les récits des uns et des autres. Entre secrets et mensonges, les relations entre les protagonistes se fissurent peu à peu au cours d’un huis clos éprouvant. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?

• • • • •

sortie le 1er mars 2018
Editions Le cherche midi
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Vous allez vous dire : « encore une histoire d’enlèvement d’enfant ».. et vous avez raison… C’est vraiment un thème récurrent sur ce blog, tout simplement parce que cela fait partie de ce que j’aime lire…

Et je dois avouer que si l’on peut se dire que c’est « toujours le même chose », je ne suis pas d’accord avec ça. Généralement, les enlèvements d’enfants sont là pour lancer le thriller psychologique, mais passent souvent au second plan pour permettre à l’auteur de nous balader allègrement du côté des secrets de famille qui vont exploser, et c’est là que tout va se jouer pour faire du livre une bonne lecture ou pas. La disparition est juste la petite étincelle qui mettra le feu aux poudres.
Le thème sous-jacent de l’amnésie temporaire n’est pas pour me déplaire non plus.

Même si ce livre est sorti en 2018, j’ai été assez étonnée de ne quasi pas en avoir entendu parler… voire pas du tout, et c’est vraiment dommage.

Continuer à lire … « [avis de lecture] Juste avant la nuit – Isabel Ashdown »

[avis de lecture] Une mère idéale – Claire Allan

Un simple mot laissé dans son casier d’hôpital « Ne crois pas tout ce qu’il raconte », et c’est le doute qui s’insinue dans l’esprit d’Eli, infirmière enceinte de sept mois. Simple blague ou véritable avertissement ? Le message ferait-il allusion à son mari Martin qu’elle sent plus distant depuis sa grossesse ? Un deuxième message lui parvient bientôt, plus explicite mais surtout plus inquiétant

Editions France Loisirs

• • • • •

La quatrième de couverture m’a immédiatement intéressée… c’est typiquement le genre de synopsis qui attire mon attention…

On fait, dès le départ, la connaissance de trois femmes, qui seront les trois narratrices en alternances du roman…

Continuer à lire … « [avis de lecture] Une mère idéale – Claire Allan »

[avis de lecture] Siège 7A – Sebastian Fitzek

Il existe une arme létale que chacun peut embarquer à bord d’un avion.
Aucun contrôle au monde ne peut la détecter…

Un vol de nuit Buenos Aires-Berlin.
Une passagère fragile psychologiquement.
Un psychiatre contraint de la manipuler afin de provoquer le crash de l’appareil. À défaut, sa fille, la seule famille qu’il lui reste, mourra.

• • • • •

sortie le 5 mars 2020
Editions L’Archipel
Lu en partenariat avec la maison d’édition

• • • • •

Comment vous dire…
Une fois de plus, je ne suis pas déçue de la plume de Sebastian Fitzek, même si j’avoue que les débuts ont été laborieux…

J’ai vu plusieurs personnes, sur les réseaux, dire qu’ils avaient abandonné la lecture au bout de 100 pages à cause de la lenteur du récit… et j’avoue qu’à un moment, ça m’a tenté, mais j’ai persévéré, et j’ai bien fait ! car au bout de 120-150 pages, les choses s’enchaînent, et là, c’est que du bonheur…

On a beau dire, Sebastian Fitzek manie le huis-clos à l’ambiance oppressante de manière magistrale…

Continuer à lire … « [avis de lecture] Siège 7A – Sebastian Fitzek »

[avis de lecture] Doubles jeux – Pauline Bouquin

Un jeune couple à qui tout semble réussir.
Un voyage de noces au cœur des Highlands.
Une incursion dans les méandres de la folie humaine.
Le 1er janvier 2017, sur l’A6, un homme somnole au volant de sa voiture et heurte de plein fouet les barrières de sécurité. Sa femme, Louise Riesenney, meurt sur le coup.
Le 28 mai 2018, à Rosemarkie, Cédric Duschesne quitte le gîte où il a élu résidence pour sa lune de miel et disparait dans la nature. Toutes les traces de son existence s’évanouissent avec lui. Seule son épouse, Sophie Duschesne, semble se souvenir de son mari. S’est-il enfui ? Est-il mort ? A-t-il seulement existé ?
Sophie est loin de se douter que ces deux événements sont inextricablement liés, que Cédric n’est pas l’homme qu’elle pense connaître et que chaque membre de son entourage, à l’exception d’elle-même, joue double-jeu.

• • • • •

sortie le 25 Septembre 2019
Auto-édité
Lu en partenariat avec l’autrice via Simplement

• • • • •

J’ai découvert ce livre grâce à l’autrice, et je dois dire que moi qui lit assez peu (par rapport à mon amie Isa) d’auto-édités, je ne regrette pas du tout d’avoir sauté le pas…

Dans les toutes premières pages du livre, j’ai trouvé le style d’écriture pas assez naturel à mon goût, une écriture un peu trop guindée par moment, mais au final, je ne sais pas si c’est l’autrice qui a adouci son écriture ou moi qui m’y suis faite, mais je n’ai plus eu cette impression. J’ai même trouvé, au contraire, que les mots étaient choisis avec soin et qu’une attention particulière y avait été apportée… j’ai beaucoup apprécié.

Continuer à lire … « [avis de lecture] Doubles jeux – Pauline Bouquin »

After Anna – Alex Lake

Titre : Après Anna
Auteur : Alex LAKE
Maison d’édition : Pygmalion
Sortie : 8 février 2017
# de pages : 397
Genre : Thriller

Une petite fille de cinq ans disparaît à la sortie de son école. La police n’a aucun indice. Pas la moindre piste sérieuse. La presse s’empare du fait divers et ne recule devant rien. Ses parents, Julia et Brian, vivent l’épreuve la plus effroyable qui soit. Pourtant, une semaine après l’enlèvement, Anna leur est rendue, indemne. Sans aucun souvenir de la semaine qui vient de s’écouler. Mais pour Julia, le pire reste à venir.

Mon avis: Il est vraiment déroutant. Le côté thriller psychologique est rondement mené.

 

Le résumé de ce livre m’a immédiatement séduite… Les disparitions d’enfants, qu’est-ce que j’aime ça…
Du coup, j’ai eu très envie de le découvrir…

Une petite fille qui disparaît à la sortie de l’école, vous vous dites que c’est une histoire banale.. et certes, cet événement a déjà été vu et venu dans la littérature, mais là, il y a un bien plus que ça…

Sur la forme, déjà, une bonne idée : c’est un roman « à deux voix », d’un côté on suit les recherches avec Julia, et de l’autre, on voit en début de chapitre la version du ravisseur, comme une petite voix qui lui parle à l’oreille. J’ai adoré ce principe ! J’ai trouvé que cela venait enrichir l’histoire de petits détails percutants.

« Tu l’as repérée à la sortie de l’école, seule, cherchant des yeux un parent qui n’arrivait pas. Quel genre de personne faut-il être pour laisser une enfant de cinq ans dans cette situation ? Consternant, vraiment. Mais cela a bien fait tes affaires. Pas les siennes, et encore moins celles de ses pauvres parents, que le chagrin et la culpabilité vont bientôt frapper de plein fouet. Les tiennes. Personne n’a rien vu. Aucun doute là-dessus. »

Dès le départ, le résumé nous dit qu’Anna sera retrouvée au bout de 7 jours.. donc l’issue de l’enlèvement, on le connaît déjà, mais comme le dit la 4ème de couv, c’est après que le pire reste à venir.
Pendant la première moitié du livre, on va suivre les recherches avec la famille. Les recherches, la dégradation du couple de Julia, la culpabilité, la place des médias… Et on ne peut qu’avoir le coeur serré pour cette maman qui culpabilise de ne pas avoir été là à temps et qui espère tellement revoir sa fille.

« Et si elle avait disparu pour de bon ? Morte ? Vendue comme esclave ? Enfermée dans le sous-sol d’un fou ? Et si je ne la revoyais plus jamais ? »

Sa fille était son petit miracle, et elle y tenait plus qu’à tout le reste…

« Une fausse couche et une grossesse extra-utérine avaient laissé Julia incapable de porter d’autres enfants. Elle était sèche, comme l’avait si bien dit Edna une fois. Sèche. Un mot épouvantable que Julia détestait, mais tout à fait le genre d’Edna. Elle avait prétendu alors que c’était ce que les gens disaient à son époque, qu’elle n’avait pas eu l’intention de blesser sa belle-fille, mais Julia n’en croyait pas un mot. »

Pendant la seconde partie du livre, on verra l’après, là où « les choses sérieuses » commencent… car effectivement, tout n’est pas parfait dans le meilleur des mondes quand Anna revient dans sa famille.

Les personnages sont super attachants, j’ai vraiment eu beaucoup d’empathie pour Julia, cette mère totalement désemparée par la disparition de sa fille, et à juste titre.
De plus les réseaux sociaux sont aussi mis en avant dans ce livre, et comme c’est souvent le cas, tout le monde y va un peu de son petit commentaire, et ils ne sont pas tendres avec elle :

les gens comme ça devraient être stérilisés. #Julia Crowne #mereincompetente
Je ne peux pas avoir d’enfants. C’est un crime de laisser les gens comme elle en avoir #JuliaCrowne #mereincompetente
Cette salope résume tout ce qui ne va pas en Grande-Bretagne #JuliaCrowne #mereincompetente

L’histoire est bien ficelée, il y a des rebondissements juste quand il faut, comme il faut… Ils sont savamment dosés pour nous tenir en haleine et nous donner envie d’aller tourner quelques pages de plus, encore et encore 🙂

Quelques éléments étaient un peu prévisibles, mais l’histoire est tellement addictive qu’on s’en fiche. Car même si on se fait des hypothèse, il reste une grande part de flou malgré tout. Et la fin est juste waouw… on referme le livre avec les yeux écarquillés d’étonnement…

J’ai trouvé ce roman génial, ce n’est pas un coup de coeur parce que j’ai trouvé que passer la moitié du livre pour arriver à un événement qu’on connaît dès le départ, je trouve ça un peu dommage…

Mais je vous le conseille… il est vraiment déroutant. Le côté thriller psychologique est rondement mené et c’est un livre à ne pas rater.