L’accident de Agnès Aziza

Vanessa, 15 ans, se souvient du jour où son frère a eu un accident de scooter. Après une dispute au petit déjeuner elle quitte la maison fâchée pour se rendre au collège où son père viendra la chercher quelques heures plus tard. Henri a été renversé par une voiture, les médecins sont en train de l’opérer. Vanessa peine à comprendre entourée de ses grands-parents avant que le pire n’advienne : Henri ne s’est pas réveillé, son coeur à lâché. Il lui faut alors affronter l’inacceptable et comprendre que la mort fait aussi partie de la vie.

 

ce que j'en ense

4 - une excellente lecture Ouch, je dois vous dire que faire la chronique de ce livre n’est pas évident pour moi… Non pas que je n’aie rien à dire sur le livre, mais que je ne sais pas comment le dire… Les mots me viennent difficilement…

Autant vous le dire, cette histoire m’a fait pleurer quasi du début à la fin… elle m’a complètement chamboulée, et je dois avouer que j’ai eu du mal à m’endormir après avoir terminé ce livre…

L’écriture est fine, précautionneuse, les mots simples mais délicats, choisis avec un soin particulier je trouve pour aborder un sujet aussi sensible et douloureux que celui de la mort d’un être aimé et du long trajet du deuil…

D’ailleurs, je dois avouer que ce thème du deuil m’a beaucoup émue et me touche plus que de raison, surtout en ce moment avec la perte récente de mon père qui est toujours aussi douloureuse pour moi…

On ne peut que s’attacher, je pense, au personnage de Vanessa… Elle est émouvante, et on a juste envie de la prendre dans nos bras pour essayer de l’aider à traverser cette pénible épreuve, … C’est du moins ce que j’ai ressenti à la lecture de ce livre.

Alors oui, on est devant un roman très court, mais qui fait l’effet d’une claque en plein cœur… Il est vraiment à découvrir…

Mais une chose est certaine, prévoyez la boite de Kleenex à côté de vous, car je pense qu’il est difficile de ne pas se faire émouvoir par ce livre…

 

d'autes l'ont lu