[✎] Cinq filles, trois cadavres mais plus de volant

Editions Marabout (Girls in the City)

Publié en 2010 ~ Langue : Française ~ 331 pages

Quatrième de couverture:

Cinq copines partagent depuis toujours leurs déboires professionnels et sentimentaux : Emma la blonde pulpeuse en mal d’enfant, Nathalie la mère au foyer qui vient de se faire plaquer, Hélène la tête chercheuse qui a fait de son absence de diplomatie une arme redoutable, Charlotte la psy qui finit toujours par coucher avec le plus gratiné de ses patients, et enfin Juliette, l’esthéticienne qui dorlote une clientèle masculine triée sur le volet. Le jour où Charlotte découvre un cadavre enchaîné au volant de sa voiture, elle panique et appelle immédiatement ses amies à la rescousse. Les cadavres s’accumulent …

Chouette! Un livre sympa…j’ai aimé.

Ce livre est inclassable!

J’ai été agréablement surprise par ce roman…

Je l’ai commencé dans une optique décontractée, en n’en attendant pas trop de choses, et puis finalement, la surprise fut agréable…

Le titre donne déjà le ton: Une bouffée d’oxygène, de l’humour à toutes les pages, de la fraîcheur, de la légèreté…

J’ai ri du début à la fin! Et ce malgré le côté « policier » qui est également présent… mais je reconnais que ce livre aura sans aucun doute plus facilement les faveurs des amatrices de chick lit que de celles de thrillers, malgré tout…

Les héroïnes, Charlotte, Emma, Hélène, Juliette et Nathalie,  sont adorables, chacune dans leur genre. Elles sont sympathiques, on arrive sans peine à s’attacher à elle, et à entrer dans leur quotidien pour suivre le cours de l’histoire.

Euh, oui, au début, j’ai eu un peu de mal à suivre, je mélangeais les personnages, mais le coup vient assez vite, et tout coule finalement de source…

L’histoire, même si elle est parfois à la limite du bancal, tient malgré tout la route… le style est léger, plein de bonne humeur, ce qui aide à avancer dans le récit sans s’en rendre compte.

J’avais fait la connaissance de cette auteure dans un registre beaucoup plus sombre, mais je suis heureuse d’avoir pu découvrir cet autre coté de son talent.

Et franchement, qui ne voudrait pas faire partie d’une bande de copines pareilles? 🙂

Allez, même si elle ne casse pas trois pattes à un canard, je vous mets la présentation vidéo du livre

[✎] Tout ce que les hommes ignorent et que les femmes n’avoueront jamais

Tout ce que les hommes ignorent… et que les femmes n’avoueront jamais. Du bouquet de fleurs au véritable flirt, des ruptures aux réconciliations, le guide le plus complet du comportement amoureux au XXIe siècle. Les femmes d’aujourd’hui sont apparemment libérées des contraintes d’antan : elles travaillent, s’assument, sortent entre copines et fréquentent les salles de gym… Mais ce que les femmes d’aujourd’hui n’avoueront jamais, c’est qu’elles organisent leurs activités en fonction de celles des hommes ! De leur côté, les hommes n’ont toujours pas compris comment les femmes fonctionnent, ni quel est leur langage… Voici un décryptage hilarant et lucide des codes amoureux de notre époque, où chacun se reconnaîtra forcément.

Pourquoi ce livre?

Je me suis laissée tenter par ce livre à la bibliothèque car j’avais envie d’une lecture changeant un peu de l’ordinaire, et que j’avais déjà lu un autre livre de ce genre (« pourquoi les hommes mentent et les  femmes tournent leur alliance », si mes souvenirs sont bons ) et que j’avais passé un bon moment…
De plus, il m’avait été recommandé, donc voili voilà, zou, emporté et commencé assez rapidement 🙂
Et alors, ça donne quoi?
Ce livre est drôle, mais sans plus…
Il faut dire que j’ai été très refroidie par certains clichés, car je les trouve très exagérés…
Du genre?
La vision des choses quand un couple se sépare, par exemple, car l’homme, selon moi, peut très bien souffrir autant si ce n’est plus que la femme… et le clichés de la femme qui se laisse détruire par son amour perdu, je n’aime pas trop, ça fait dépassé, quand la femme était encore confinée dans son rôle de femme au foyer hyper dépendante et sans aucune existence propre en dehors de son couple.. je n’ai pas cette vision de la femme…
Donc finalement, très peu de choses à dire sur cette lecture qui m’a un peu ennuyée…
Je ne regrette pas de l’avoir lu, car j’ai passé un bon moment lecture « par phase », mais je ne vais pas en garder un souvenir impérissable et ne vais pas trop le conseiller autour de moi, je pense 🙂