[avis de lecture] Juste avant la nuit – Isabel Ashdown

Lors des funérailles de leur mère, Jess retrouve sa sœur Emily, perdue de vue depuis près de quinze ans. Elle lui propose de venir habiter chez elle et son mari, James, dans leur maison de l’île de Wight. Le soir du Nouvel An, le couple part faire la fête et laisse Emily avec leur bébé, Daisy. Lorsqu’ils rentrent, au petit matin, la police est là. Daisy a disparu. Le cauchemar commence. Bien vite, le commissaire Jacobs, en charge de l’enquête, relève des incohérences dans les récits des uns et des autres. Entre secrets et mensonges, les relations entre les protagonistes se fissurent peu à peu au cours d’un huis clos éprouvant. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?

• • • • •

sortie le 1er mars 2018
Editions Le cherche midi
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

• • • • •

Vous allez vous dire : « encore une histoire d’enlèvement d’enfant ».. et vous avez raison… C’est vraiment un thème récurrent sur ce blog, tout simplement parce que cela fait partie de ce que j’aime lire…

Et je dois avouer que si l’on peut se dire que c’est « toujours le même chose », je ne suis pas d’accord avec ça. Généralement, les enlèvements d’enfants sont là pour lancer le thriller psychologique, mais passent souvent au second plan pour permettre à l’auteur de nous balader allègrement du côté des secrets de famille qui vont exploser, et c’est là que tout va se jouer pour faire du livre une bonne lecture ou pas. La disparition est juste la petite étincelle qui mettra le feu aux poudres.
Le thème sous-jacent de l’amnésie temporaire n’est pas pour me déplaire non plus.

Même si ce livre est sorti en 2018, j’ai été assez étonnée de ne quasi pas en avoir entendu parler… voire pas du tout, et c’est vraiment dommage.

Continuer à lire … « [avis de lecture] Juste avant la nuit – Isabel Ashdown »

[avis de lecture] A la nuit je mens – Kara Thomas

« Les remords, les regrets, les « si j’avais su » peuvent nous briser à jamais… »
Tessa, dix-sept ans, revient après huit ans d’absence à Fayette, la petite ville de Pennsylvanie où elle a grandi. Elle en est partie quand sa famille a éclaté, après qu’elle et sa meilleure amie Callie ont témoigné contre Wyatt Stokes, le tueur en série surnommé « le Monstre de l’Ohio River ».
Mais revenir dans sa ville natale force Tessa à affronter les doutes qu’elle a tus pendant toutes ces années : que s’est-il réellement passé la nuit du dernier meurtre ?
En cherchant à répondre à cette question, Tessa va exhumer bien des secrets, sur Callie, sur sa famille et sur les meurtres. Or plus elle se rapproche de la vérité, plus elle se rapproche d’un danger mortel auquel elle ne pourra pas échapper…

• • • • • Continuer à lire … « [avis de lecture] A la nuit je mens – Kara Thomas »

Quand je serai partie (Emily Bleeker)

couv16274376Titre : Quand je serai partie
Auteur : Emily Bleeker
Maison d’édition : Amazon Crossing
Sortie : 21 Février 2017
# de pages :
Genre : drame, contemporain

Alors qu’il rentre chez lui après avoir enterré Natalie, la femme de sa vie et la mère de ses trois enfants, Luke Richardson trouve sur le sol de l’entrée une enveloppe bleue sur laquelle son nom est inscrit, d’une écriture qu’il connaît bien : celle de son épouse disparue. Bouleversé, il découvre une lettre de Natalie, rédigée le jour de sa première séance de chimiothérapie près d’un an auparavant. C’est le début d’une longue correspondance unilatérale, qui conduit progressivement Luke à découvrir des secrets trop longtemps enfouis. Tourmenté par les lettres de son épouse, obsédé par le besoin de découvrir qui les envoie, Luke en vient progressivement à remettre en question son mariage et sa famille.Parviendra-t-il, au-delà de la peine et de la souffrance, à envisager un avenir où l’amour subsiste envers et contre tout ? Est-il trop tard pour tenir ses promesses quand la personne qu’on aime a disparu ?

Mon avis: 20/20. Une histoire magnifique, alliant émotions et intrigue.

Continuer à lire … « Quand je serai partie (Emily Bleeker) »

Miettes de sang de Claire Favan

Image16Le lieutenant Dany Myers est officier de police dans une petite ville du Midwest américain. Son père y était capitaine et lorsqu’il a brutalement disparu, Dany a tout naturellement voulu prendre la relève. Mais cet «héritage» est encombrant et il est mal perçu par ses supérieurs. On lui confie plutôt les tâches subalternes et ses collègues gardent leurs distances. Sa vie sentimentale n’est pas non plus une réussite, longue suite d’échecs et d’occasions manquées. C’est un homme seul et pessimiste. Jusqu’à ce qu’il soit, par hasard, confronté à un bien étrange suicide que ses supérieurs veulent classer à tout prix et au plus vite. Mais Dany a un défaut, il est têtu…

Continuer à lire … « Miettes de sang de Claire Favan »