Ils sont passés à l’acte, de Liv

Un père de famille aimant assassine ses deux filles, un brillant étudiant dévore sa petite amie, une adolescente révoltée fait exécuter ses parents, un groupe de collégiennes met à mort l’une d’entre elles… Résolues ou irrésolues, françaises ou internationales, cet ouvrage fait le récit glaçant de 13 affaires criminelles hors du commun vues de l’intérieur.
Meurtre, cannibalisme, viol, séquestration… Que se passe-t-il dans la tête du tueur et dans celle de la victime au moment du passage à l’acte ?
En mêlant fiction et réalité, l’auteure nous fait vivre une expérience psychologique à couper le souffle et nous conduit aux portes de l’horreur. Grace à son talent de conteuse, elle nous immerge dans la peau des protagonistes et nous conduit, pas à pas, sur la scène du crime.

• • • • •
Editions Larousse
224 pages | Sortie : 20 octobre 2021
Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

• • • • •

Vous savez à quel point je suis intéressée et interpellée par les histoires criminelles. On entend de plus en plus parler de True Crime ces derniers temps. Certains trouvent ça morbide, certains pensent que c’est malsain…

“Dans mon métier, j’ai remarqué une tendance : plus c’est étrange, plus c’est sanglant, plus ça attire les gens. La curiosité morbide est assumée, les crimes deviennent des feuilletons. Ce nouveau mode de consommation des affaires judiciaires nie une réalité : derrière chaque meurtre, il y a avant tout des êtres humains.”

Personnellement, je ne pense pas qu’il faut en faire une généralité. Tout dépend de la manière dont on aborde les choses, de l’état d’esprit dont on fait preuve. 

J’ai cependant pu constater cette tendance, notamment sur les réseaux sociaux notamment. Les gens sont attirés par les histoires criminelles relayées par les pages de médias, on ne va pas se mentir. Mais beaucoup se contentent de juger tout à tort et à travers, sans essayer de comprendre, sans essayer d’analyser, sans chercher les détails… parfois sans même prendre la peine de lire un article en entier ou de confronter les différentes sources.
C’est vraiment réducteur comme façon de faire, et cela mène souvent à un lynchage de masse.

Personnellement, ce n’est pas un “attrait du sanglant”, c’est plutôt le côté psychologique voire psychiatrique qui m’intéresse. Comment ces personnes ont pu en arriver là? Est ce qu ‘il y a eu des signes précurseurs?

Dès le début, Liv nous met en garde. Même si ce livre est basé sur des true crimes réels, basés sur ses recherches, sur des documents probants et vérifiés, sa volonté n’était pas de simplement nous relater les faits “purs et durs” comme beaucoup l’ont fait avant elle.
Non, ce qu’elle voulait, c’est apporter un plus, certes, en y ajoutant une part de fiction, mais pour donner un autre visage à ces criminels, à ces familles parfois, à imaginer leur quotidien, au travers leurs yeux, juste avant qu’ils ne franchissent la ligne qui changera tout.

“Avertissement
Ce livre est inspiré d’affaires criminelles. Il combine un travail journalistique et le langage de la fiction. La narration à la première personne, les scènes de vie privée, les émotions et les sentiments prêtés aux personnages sont imaginés par l’auteure et ne peuvent en aucun cas être attribués aux protagonistes des affaires ni à leurs proches.”

Continuer à lire … « Ils sont passés à l’acte, de Liv »